Berne

14 juin 2011 10:27; Act: 14.06.2011 11:06 Print

Nouveau délai pour les ânes du Dählhölzli

Les Bernois se sont mobilisés pour voler au secours de deux ânes condamnés à quitter le jardin zoologique. Pour le moment ils pourront rester avant d’être placés ailleurs.

Une faute?

En raison des transformations actuellement en cours au parc zoologique du Dählhölzli, à Berne, «Aschi» et «Grittli», deux ânes âgés de 27 ans chacun, devaient quitter leur enclos pour céder la place à d’autres animaux. Cela fait des années que ces deux bêtes sont les chouchous des milliers d’enfants qui fréquentent ce magnifique parc situé sur les rives de l’Aare, en amont de la ville fédérale. Mais elles ont atteint l’âge respectable de la retraite et les responsables du Dählhölzli voulaient profiter des transformations en cours dans le parc pour s’en débarrasser. L’«expulsion» du Tierpark devait avoir lieu cette semaine encore.

Mais où les placer? Pour «Grittli», la femelle du couple, pas de problème. Une place a été trouvée pour elle au Roselet (JU), dans un EMS pour chevaux. «Aschi», le mâle, a eu moins de chance. On avait décidé de l’euthanasier. C’était sans compter avec les réactions indignées des auditeurs de Capital FM, une station de radio locale, qui a lancé un appel pour trouver un refuge pour «Aschi». Les appels et les suggestions ont été si nombreuses que les responsables du zoo ont décidé de différer le départ des deux ânes. Ils pourront rester jusqu’à ce qu’une solution durable soit trouvée, comme le confirme Hubert Marbacher, un responsable du Dählhölzli, cité dans la «Berner Zeitung». «Notre institution va examiner les propositions qu’on nous a soumises et prendre une décision. Nous n’avons pas encore retenu de date définitive», souligne Marbacher.

(rga)