Suisse

04 mars 2016 21:23; Act: 04.03.2016 21:23 Print

Nouveaux végétaliens pas assez informés

par B.Zanni/ofu - Faire une croix sur les aliments provenant d'animaux séduit un nombre croissant de consommateurs. La société végane suisse souhaite informer mieux sur ce mode de vie.

storybild

La société végane suisse met elle-même en garde les personnes souhaitant devenir végétaliennes et leur conseille de bien s'informer auparavant (Photo: Colourbox)

Sur ce sujet
Une faute?

La viande est remplacée par du tofu. Le gâteau, lui, ne comporte ni crème, ni oeufs. En Suisse, de plus en plus de personnes décident de ne plus manger de viande, de poisson ni tous les produits d'origine animale tels que le lait, les oeufs ou le miel. La société végane suisse estime que le nombre de végétaliens est passé de 20'000 à 80'000 au cours des dix dernières années. Et la tendance serait à la hausse.

Reste que ce mode de vie peut comporter son lot de risques. La société végane suisse met elle-même en garde les personnes souhaitant devenir végétaliennes et leur conseille de bien s'informer auparavant. «Les végétaliens mal informés risquent de tomber dans la dénutrition», s'inquiète la porte-parole Cristina Roduner à «20 Minuten».

«Ils se plaignent de fatigue»

Selon elle, il y a encore beaucoup de travail à faire quant à l'information des gens. Elle explique ainsi qu'un grand nombre de produits végétaliens ne contiennent pas assez de vitamine B12. «Certains végétaliens ne se rendent toujours pas compte qu'ils risquent des carences s'ils ne prennent pas des compléments alimentaires», affirme Cristina Roduner.

Un avis partagé par les médecins qui sont de plus en plus souvent confrontés à des patients ayant fait une croix sur la totalité des produits animaux: «Depuis que le végétalisme bat son plein, nous rencontrons régulièrement des cas de dénutrition», confirme Philipp Gerber, médecin-chef en nutrition clinique à l'Hôpital universitaire de Zurich. Même son de cloche auprès des pharmacies: «Ces derniers temps, nous avons de plus en plus de personnes végétaliennes qui se plaignent de fatigue», affirme Maria Neuhäusler de la pharmacie située à la gare centrale de Zurich. Selon elle, la fatigue est le premier signe d'une carence en vitamines.

Des dommages irréversibles dans le pire des cas

Selon Philipp Gerber, la dénutrition peut avoir de graves conséquences sur la santé: «Une carence prolongée en calcium et en vitamine D peut réduire la densité des os, ce qui favorise les fractures.» Valentin Salzberger, collaborateur de l'équipe de santé de la société végane suisse, ajoute: «Etre pâle et fatigué peuvent être les premiers signes d'une anémie.» Selon lui, le système nerveux peut également subir des dégâts: «Les personnes concernées sentent alors des picotements dans leurs membres. Les symptômes peuvent s'aggraver jusqu'à devenir des amnésies et des dépressions. Au pire des cas, les dommages sont irréversibles.»

Cristina Roduner tient à préciser que ces carences ne sont pas uniquement la conséquence d'un manque d'information. «Malheureusement, certains végétaliens ont une attitude négative envers la médecine traditionnelle et la recherche. Ces personnes refusent de prendre des compléments alimentaires. Pour elles, c'est quelque chose d'artificiel. Ces gens estiment que l'industrie pharmaceutique a pour seul et unique but de se faire de l'argent.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Freedom In Eat le 04.03.2016 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun est libre, mais n'imposez pas votre liberté

    L'homme est omnivore.... Que l'on mange beaucoup trop de viandes est une évidence même, si une personne, pour une raison ou une autre ne veut plus manger de protéines animales, très bien, mais que les végétaliens deviennent des extrémistes non! Je ne leurs impose pas leurs nourritures,je ne les juges pas! Mais s'il vous plaît, ayez la décence de ne pas imposer votre mode de vie! Vous rendez vous compte de la chance que vous avez? De pouvoir choisir ce que vous voulez mettre dans votre assiette? De choisir quoi manger? Alors que certaines personnes ne savent même pas quand elles pourront manger

  • Jean-Désirée de la Purge le 04.03.2016 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'homme est omnivore.

    Quasiment la totalité des végétariens - ou ceux qui se disent végétariens - n'ont aucune idée des problèmes qu'ils et que leur futur progéniture encourent, ils sont tres mal informés. Combien de dizaines d'études ont prouvé que des enfants de végétariens avec de très graves carences en plusieurs vitamines, protéines INDISPENSABLE à leur survie !! Alors oui, le mouvement VEGETARIEN a du bon, mais végétalien, c'est trop extrême pour le corps humain, l'homme est omnivore, et ça on ne peut rien y faire !

  • Malygos le 04.03.2016 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas devenir fou!!!!!

    Je connais une personne végan qui en plus est gentiment entrain de l'imposer à son enfant d'environ 5/6 ans. Je trouve cela très égoïste elle pourrait au moins avoir la décence de laisser choisir son enfant quand il sera plus grand et de le laisser goûter à tout. De plus, bon ça peut être un hasard, mais cet enfant est régulièrement malade et connais passablement de petit soucis de santé. Végétarien je suis encore pour mais végan excuser moi faut être un peu simple d'esprit !!!! Ah.... Une bonnes fondue, une bonne raclette, une bonnes tartine de miel, et j'en passe...........

Les derniers commentaires

  • Bibi le 05.03.2016 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'abus est dangereux pour la santé

    Tout le monde le sait, manger que de la viande, charcuterie etc est mauvais, que végétarien n'es pas mieux, la mode végane pire encore. Bon ben moi ça m'a mis en appétit, je vais aller me faire un filet de boeuf avec une bonne sauce béarnaise, avec en entrée un bon foie gras, un bon plateau de fromage et une bonne crème brûlée. Bon ok je mangerai des légumes avec et des fruits, en bouteille

  • paf paf le 05.03.2016 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Secte

    Vegan = scientologie et rien de plus

  • Toto le 05.03.2016 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faites vous plaisir , une bonne bouffe

    que chacun mange se qu il veut , de toute facon il faudra toujours des medecins et des pharmacies pour reparer les conneries de chacun, pour parler seulement de la bouffe ingurgitee

  • Dan le 05.03.2016 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le piège

    Encore une fois les alternatifs poussent les faibles et les inconscients à tomber dans cette mode dangereuse. 28% des végétaliens tombent dans l'anorexie (Américan Médical Revue). Malheureusement un membre feminin de ma famille s'est fait piéger par ces allumés, je dirais même illuminés. On l'a vu venir. Mais trop tard. Mon cris de désespoir: ne croyez pas ces promoteurs d'une soi-disant vie pure. Elle vous mène à une destruction corporelle et psychique. Avec très peu d'espoir de s'en sortir.

  • Jean Sérien le 05.03.2016 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ethique à géométrie variable

    Je connais un végan qui bassine tout le monde avec sa numérologie alimentaire. Il n'y a pas plus savant que lui: il connait les vertus de toutes les variétés de petites graines au monde... Mais ce qui me chagrine, c'est que son beau discours éthique est quelque peu affaibli par le fait qu'il travaille chez un grand cigarettier. Manger ou exploiter des animaux c'est mal, mais générer la dépendance des humains à un poison mortel semble éthiquement acceptable... Pas tout compris... Quelqu'un peut m'expliquer?