DIsparition ou vol?

21 novembre 2016 15:58; Act: 21.11.2016 20:15 Print

Nouvelle disparition de munitions de l'armée

A Aarau, des explosifs et des grenades s'étaient évaporées. Cette fois, il ne s'agit «que» de cartouches pour fusils d'assaut introuvables à la caserne de Kloten.

storybild

Voici ce que la police a trouvé lors d'une perquisition à Kaltbrunn (SG) le 10 novembre dernier. (Photo: police SG)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux cas de vols de cartouches ont été rendus publics lundi.

La justice militaire en recherche des centaines, introuvables depuis la semaine dernière à la caserne de Kloten. Et des dizaines d'autres ont été découvertes chez un hooligan à Kaltbrunn (SG).

L'armée a perdu trace de 300 à 500 cartouches de fusils d'assaut, conservées jusqu'alors à la caserne de Kloten (ZH). L'enquête devra déterminer si elles ont été perdues, volées, ou s'il s'agit d'une erreur de comptabilité. «Toutes les possibilités seront examinées», a expliqué à l'ats Tobias Kühne, porte-parole de la justice militaire confirmant une information du site watson.ch.

Le porte-parole a ajouté qu'il arrive de temps en temps que des munitions disparaissent. Mais il est beaucoup plus rare que l'armée perde trace de matériel explosif, comme cela s'était passé en septembre dans le canton d'Argovie.

Des explosifs, des détonateurs et des grenades ont disparu d'une école d'infanterie à Aarau. Concernant cette affaire, il n'y a pas de nouveaux éléments à apporter à l'enquête, a indiqué M. Kühne.

Vol pendant le service

Le Ministère public du canton de St-Gall a connu plus de réussite en faisant perquisitionner au domicile d'un jeune hooligan de 22 ans, à Kaltbrunn le 10 novembre dernier. En plus de 150 engins pyrotechniques, des dizaines de cartouches de fusil militaire volées ont été découverts.

Le jeune homme a déclaré avoir subtilisé les munitions pendant son service militaire. Il devra répondre de ce vol devant la justice militaire.

Vers une interdiction de patinoire

Quant aux engins pyrotechniques, interdits en Suisse, il a avoué les avoir achetés sur internet. Il se les est fait livrer en Allemagne et les a ramenés ensuite en Suisse, a indiqué lundi le Ministère public du canton de St-Gall.

A ce propos, la justice examine la possibilité d'imposer au jeune homme une interdiction de périmètre pour des manifestations sportives. Il est soupçonné d'avoir allumé des engins pyrotechniques pendant des matchs de hockey.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Louis Duchalet le 21.11.2016 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    26mn

    Ouf les élastiques de jambes n'ont pas été touchées, le peuple peut dormir tranquille ......

  • Roby Gnolle le 21.11.2016 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Armée, Police, église...

    Aaaahhh ! Chouette, vous avez ouvert les commentaires sur ce sujet, allez, lâchez-vous, comme d'habitude...

  • Tell Guillaume le 21.11.2016 22:04 Report dénoncer ce commentaire

    Hop la !

    Y pourrait pas nous voler nos 7 inutiles incompétents du cf??? Comme ça on pourrait les remplacer par des capables!

Les derniers commentaires

  • Laurent Sig le 22.11.2016 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Vol?

    Pourquoi volé de la mun? Elle est en vente libre dans les armureries pour quelques francs.

  • ben pac le 22.11.2016 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça c'est un scoop

    tous ces commentaires me font bien sourire! Depuis que je suis gamin (Je suis bientôt à la retraite), j'ai toujours entendu et vu que le vol de cartouches était le sport favori du soldat moyen lors des exercices en campagne!

  • Vigousse le 22.11.2016 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vol

    Les sanctions pour les voleurs sont trop légère, et cela à cause des juges. 10 ans minimum !

  • Mathieu le 22.11.2016 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Stop l'armée obligatoire svp

    A quand une armée uniquement professionnelle constituée de personnes motivées et pas des lulus sortis de tous les horizons, qui tirent au cul (et visiblement volent du matériel)?

  • Leo le 22.11.2016 05:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ou va t on ? droit dans le mur ?

    dans mon temps de service militaire l on posait la garde sur les coins stratégiques , jamais on a entendu , vol d arme ou de munitions . c est la deuxième fois .

    • Richardsson le 22.11.2016 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leo

      C'était peut être moins médiatisé qu'aujourd'hui. Mais ce genre de disparition arrive hélas partout. Dans ma boîte, il s'agit de cartouches pour imprimante ou des blocs de 500 feuilles blanches.

    • Vincent le 22.11.2016 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leo

      C'est simplement parce que l'armée rend public ces informations, ce qui n'était certainement pas le cas à l'époque. Je ne pense pas qu'il y ait plus de caïds à l'armée aujourd'hui que par le passé.