Suisse

05 février 2019 14:52; Act: 05.02.2019 14:58 Print

ONG suisses: la DDC regrette la décision de l'UE

La Commission européenne a coupé le financement accordé à dix ONG suisses. Avant de parler de mesures de rétorsion, Berne cherche une solution avec les principales intéressées.

storybild

Le directeur de la DDC Manuel Sager n'a pas voulu évoquer des mesures de rétorsion suite à la décision de l'UE de de couper le financement accordé à dix ONG suisses. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Direction du développement et de la coopération (DDC) n'a pas encore pris de mesures pour répondre à la décision de la Commission européenne de couper le financement accordé à dix ONG suisses. Des discussions sont en cours avec celles-ci pour trouver une solution.

Il serait prématuré de parler de mesures de rétorsion pour l'instant, a indiqué mardi à la RTS le directeur de la DDC Manuel Sager en marge de la conférence annuelle de la DDC. La Confédération prendra sa décision le moment venu, a-t-il ajouté.

Bruxelles coupe le robinet

«Nous examinons la situation en collaboration avec les ONG touchées et regrettons la décision de la Commission européenne». Des mesures pourraient être prises dans le cadre du prochain message du Conseil fédéral.

Depuis le 1er janvier, la Commission européenne a coupé le financement pour dix organisations non gouvernementales (ONG) humanitaires suisses. Jusqu'à l'année dernière, elles pouvaient compter sur environ 50 millions de francs annuellement de Bruxelles.

Parmi les ONG principalement concernées figurent Caritas, Solidar Suisse ou Terre des hommes. La Commission européenne a invoqué le manque de base légale pour revoir sa collaboration avec les ONG. Elle l'a fait savoir par lettre le 21 décembre dernier. Mais il ne faut y voir aucun lien avec le blocage des discussions sur l'accord-cadre entre la Suisse et l'Union européenne, selon l'UE.

(nxp/ats)