Suisse

10 janvier 2018 11:54; Act: 10.01.2018 18:58 Print

Fini de jeter les homards vivants dans l’eau chaude

Le Conseil fédéral a adapté des ordonnances visant à améliorer la manière de traiter les animaux.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Dès le 1er mars, quiconque vend un chien devra mentionner son adresse et la provenance de l'animal dans les petites annonces. Et les dispositifs visant à empêcher un toutou d'aboyer seront interdits, même ceux qui émettent un jet d'eau ou de l'air comprimé.

Le Conseil fédéral a adapté mercredi diverses ordonnances du domaine vétérinaire afin d'améliorer la manière de traiter les animaux. En vue d'une vente, outre son adresse et la provenance du chien, le propriétaire devra préciser le pays d'élevage.

Les exploitants des plateformes internet et les éditeurs des revues devront s'assurer que les données sont complètes. Pour renforcer la traçabilité des chiens importés, les informations à enregistrer dans la banque de données centrale sur les chiens ont en outre été précisées.

Etourdir les animaux

Quant aux décapodes marcheurs vivants, comme les homards, ils ne pourront plus être transportés sur de la glace ou dans de l'eau glacée, mais devront être détenus dans leur milieu naturel. Et il faudra les étourdir avant de les mettre à mort, car la pratique consistant à les plonger vivants dans de l'eau bouillante ne sera plus autorisée: les techniques d'étourdissement admises sont l'électricité et la destruction mécanique du cerveau.

La nouvelle mouture de l'ordonnance sur la protection des animaux définit encore les critères d'une «mise à mort correcte» lorsqu'un animal malade ou accidenté ne peut être soigné, ou uniquement au prix de grandes souffrances.

Manifestations

Lors d'expositions ou de compétitions sportives, l'organisateur devra veiller à ce qu'une personne compétente prenne soin des bêtes. Le détenteur restera le principal responsable du bien-être de ses animaux, mais l'organisateur sera tenu de prendre des mesures si un participant ne respecte pas ses obligations. Par ailleurs, il ne sera plus permis de présenter à des expositions des animaux sous une «contrainte de gravité moyenne ou sévère».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Baltasar le 10.01.2018 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    deviner.....

    c pas les homards qu'il faut étourdir.......

  • Swisco le 10.01.2018 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Gros soucis

    Gros soucis au Conseil Fédéral en ce début d'année ..

  • Jean Pierre le 10.01.2018 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe qoui

    Le conseil fédéral ferais mieux de s'inquiéter de vrais problèmes d'utilités publiques!

Les derniers commentaires

  • Karen Dawn le 11.01.2018 23:55 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Suisse!

    Je lis cela aux États-Unis et j'espère que notre pays pourra rattraper le vôtre.

  • pierre yves le 11.01.2018 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les socialo

    nous sommes en surpopulation mondial bientôt la fin alors quand qu il ne restera plus rien à manger même plus du homard les derniers humains se mangeront mutuellement alors les socialo il faut nous dire comment faire avec un humain pour pas que il souffre avant consommation svp merci

    • Rhoooolala le 11.01.2018 20:24 Report dénoncer ce commentaire

      @pierre yves

      Je t'explique ! y a rien de compliqué ! juste tuer la bestiole avant de la cuire vivante... ça va ? t'as pigé ? t'es rassuré ? Rassures toi tu mourras pas de faim si tu tues l'animal avant de le cuire..... je te rasssssssssure ça ne changera Rien

  • Cora le 11.01.2018 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cauchemar

    Me souviens quand jétais petite.. mon papa les mettait dans la casserole et il me semblait quelle criai.. jai pas aimé

  • Séba Séb le 11.01.2018 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Exagération

    Me réjouit du moment où on devrait même examiner notre gazon avant de le tondre, afin de sauver les limaces et les sauterelles ! MDR On y arrive !

    • pfffffff le 11.01.2018 15:42 Report dénoncer ce commentaire

      @Séba Séb

      sans empathie .... et s en vante pffffff

    • TaraTATA le 11.01.2018 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Séba Séb

      Après quand on y pense... c'est vrai que lancer un animal vivant dans une casserole est assez dègue ! Finalement est ce trop fatiguant de les tuer juste d'un coup de couteau ??? la mort est ainsi instantanée... finalement ça vous dérange en quoi ?

    • Ba Ba Ba le 11.01.2018 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      @Séba Séb

      @Séba Séb oh outré et indigné parce qu'il préfère cuire vivant l'animal plutôt que de la tuer... ohhhhhh tu cuits tes poulets vivants tecol ??

    • basset bez le 12.01.2018 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Séba Séb

      vous trouvez pas votre vision stupide, inutile, contre-productif et d une logique d un gamin de 10 ans avec un peu de recul?

  • Piou Piou le 11.01.2018 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les chicken nuggets?

    Cest très bien cette révision de la LPA parce que cétait définitivement ridicule que ça soit toujours autorisé de bouillir les homards mais pour les petits poussins mâle issu délevage de poule pondeuse et donc inutile à lélevage qui sont assimilés vivant (autrement dit BROYÉ vivant) ça donne quoi? On peut toujours les broyer vivant pour faire des chicken nuggets?

    • C. Juste le 11.01.2018 13:54 Report dénoncer ce commentaire

      Exact

      Faites une pétition... je suis sûre que plein de monde signe en effet c'est IGNOBLE de broyer vivants des poussins, canards, etc !