Météo

09 juin 2013 19:05; Act: 10.06.2013 08:47 Print

Orage et inondations dans la région de Moudon

Un gros orage a éclaté dimanche soir dans la région de Moudon, inondant de nombreuses habitations. La ligne ferroviaire Palézieux - Payerne a été coupée et devrait rester fermée une semaine.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La ligne ferroviaire Palézieux - Payerne a été coupée et devrait rester fermée environ une semaine. La route cantonale a également dû être fermée.

La ville de Moudon a particulièrement été touchée, a indiqué à l'ats Antoine Golay, porte-parole de la police vaudoise. Un ruisseau est sorti de son lit et a inondé de nombreuses caves de la vieille ville. Treize personnes ont été évacuées de leur logement par mesure de sécurité. Elles seront relogées par la commune pour la nuit.

La ligne ferroviaire entre Palézieux (VD) et Payerne (VD) a quant à elle été coupée en raison d'un glissement de terrain à la hauteur de Ecublens-Rue. Le dérangement devrait durer environ une semaine, soit jusqu'au 16 juin, ont indiqué les CFF.

Par ailleurs, la voie a été inondée entre Moudon (VD) et Lucens (VD). Plusieurs jours de travaux seront nécessaires pour la remettre en service, selon les CFF. Un service de bus a été mis en place. Cette ligne avait déjà connu un problème similaire en février dernier sur le même tronçon, puisqu'un train avait déraillé après avoir roulé dans une masse de boue.

Plusieurs routes fermées

Plusieurs voies de circulation ont également été coupées à cause de glissements de terrain. La route de Berne a dû être fermée à la hauteur de Moudon. Elle a pu être rouverte vers 20h00 dans le sens Lausanne-Berne. Les travaux sont en cours pour déblayer la voie de circulation inverse, qui devrait être à nouveau praticable dans la nuit.

Il en est de même pour la route Moudon-Thierrens. Par contre, les routes Moudon-Sottens et Moudon-Chesalles resteront fermées au moins jusqu«à demain lundi. Des déviations ont été mises en place.

Le Jorat et La Côte ont également été largement arrosés. Ces événements ont nécessité l«intervention d«environ cent-vingt pompiers et de douze policiers de la région.

(ats)