Eglise catholique

12 juin 2011 18:29; Act: 12.06.2011 18:39 Print

Ouvrir la prêtrise aux gays et aux femmes

Deux comités d'initiative bâlois plaident pour une prêtrise catholique ouverte aux femmes et aux homosexuels.

Une faute?

Deux comités d'initiative bâlois veulent obliger les autorités écclésiastiques catholiques à admettre les homosexuels vivant en couple à la prêtrise.

Selon l'hebdomadaire «Sonntag», les promoteurs de l'initiative entendent d'abord ouvrir la prêtrise aux femmes et abolir la règle du célibat. Mais l'initiative réclame aussi un accès à la prêtrise pour les personnes homosexuelles, selon la conseillère nationale bâloise Anita Lachenmeier (Verts).

Selon Oswald Inglin, membre du Grand conseil bâlois et ancien président du Synode de l'église catholique romaine de Bâle-Ville, les prêtres homosexuels ne constituent pas un problème. Il s'agit d'aller plus loin que l'autorisation du mariage des prêtres et l'Eglise catholique se doit donc de faire le pas. Selon une des initiatrices, Anne Peters, membre du PDC, professeure de droit à l'Université de Bâle, il doit y avoir une égalité réelle devant la prêtrise, hors de toute considération de genre ou d'orientation sexuelle.

Le comité d'initiative comprend plusieurs anciens membres des autorités de l'église, des juristes et des professeurs d'université. La récolte des signature a commencé dimanche.

La consécration de prêtres homosexuels est absolument refusée par Mgr Norbert Brunner, président de la Conférence des évêques suisses. Il estime que, selon la doctrine de l'Eglise, la forme idéale de la sexualité est réalisée dans la relation durable d'un homme et d'une femme, c'est-à-dire dans le mariage, selon le journal.

(ap)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Morgarten le 13.06.2011 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Initiative ? Qui vote ?

    On ne voit franchement pas en quoi la politique vient se mêler de l'organisation interne de la religion catholique. Ce n'est - de loin - pas une affaire d'Etat et le droit souverain d'initiative ne saurait être appliqué à ce type de débat. Les initiants contestataires feraient mieux de s'adresser directement au Vatican, plutôt que de surcharger inutilement notre système de démocratie directe qui, dans ce domaine n'aurait, de toute manière, aucun pouvoir décisionnel. Point barre.

  • Wiski le 12.06.2011 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    Des fondements vitaux pour l'église

    L'homosexualité est une dérive que la Bible condamne (tout en manifestant un plein amour pour les homosexuels). Ce qui manque à l'église, ce n'est pas des prêtres homosexuels, elle en compte malheureusement beaucoup en exigeant le célibat... Notons que l'apôtre Pierre était marié et que c'est la pensée grecque, fortement homosexuelle et méprisante pour les femmes qui a conduit à cette vision étriquée que le célibat simpose. Face à cette dérive, les responsables de l'église devraient être au contraire des modèles de l'amour entre l'homme et la femme et de famille.

  • Jo Basel le 12.06.2011 18:59 Report dénoncer ce commentaire

    Bien

    Il faudrait dire a Mgr Bruner qu'il existe beaucoup de relations durables entre personnes du meme sexe (forcemment il vaut mieux ne pas frequenter le milieu pour s'en rendre compte). Bonne initiative

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 13.06.2011 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Initiative ? Qui vote ?

    On ne voit franchement pas en quoi la politique vient se mêler de l'organisation interne de la religion catholique. Ce n'est - de loin - pas une affaire d'Etat et le droit souverain d'initiative ne saurait être appliqué à ce type de débat. Les initiants contestataires feraient mieux de s'adresser directement au Vatican, plutôt que de surcharger inutilement notre système de démocratie directe qui, dans ce domaine n'aurait, de toute manière, aucun pouvoir décisionnel. Point barre.

  • Pantoufle le 13.06.2011 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que ça aboutisse

    Je suis protestant, donc non concerné par cela, mais je suis content de voir qu'une des principales mouvances du Christianisme se décide enfin à passer au-delà de ces règles stupides qui n'ont rien avoir avec le message de notre Seigneur Jésus Christ. Pour ça d'ailleurs, le Protestantisme Evangélique est bien plus intéressant car il ne se focalise que sur l'essentiel du message Chrétien, et non sur des interdits et principes superficiels comme le fait le Catholicisme.

    • Squelette le 18.06.2011 16:03 Report dénoncer ce commentaire

      N'importe quoi!!!

      Lorsque je lis votre commentaire je comprends comment le message de Jésus s'est transformé à travers les siècles pour devenir en fin de compte n'importe quoi! Les lois divines sont censé être immuables! Je considère donc qu'il est absolument inadmissible que qui que ce soit se permette de changer ces lois afin de les faire correspondre aux exigences et à l'évolutions de moeurs! Et comme la chrétienté condamne clairement les relations homosexuels, je ne comprends pas comment on pourrait accepter qu'un prête soit homosexuel, d'autant plus qu'il est censé donner l'exemple!

  • orion78 le 13.06.2011 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi!

    N'importe quoi! Je soutiens M. Brunner! L'église catholique a toujours dit qu'elle n'avait rien contre les homo mais était contre l'homosexualité (ce qui est différent)! Elle n'autorise pas le mariage gay en son sein. Je ne vois pas pourquoi aussi l'Etat se mêle des affaires de l'église! Il n'y a pas eu de problème ni d'histoire jusqu'a maintenant pourquoi se sent obligés de la ramener alors? Suisse, pays de liberté, seulement quand ca convient à l'Etat... on l'a vu avec l'épisode freysinger-wilders!

  • robert le 13.06.2011 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    prêtres gays

    finalement il faut supprimer cette église catholique qui n'est pas d'après la Parole de Dieu

  • un autre chemin le 13.06.2011 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Espoir

    Si la Bible condamne les relations sexuelles entre personnes du même sexe, elle présente à toutes les personnes qui souffrent un chemin d'espoir et de vie. Le style de vie homosexuel se présente comme une solution pour répondre à une souffrance réelle. Dans la Bible, Dieu propose une autre approche, basée sur la restauration de ce qu'Il avait prévu de beau et de bon dans la complémentarité des genres. Jesus est venu pour offrir à chacun (et chacun en a besoin) un espoir de vie