Suisse

26 octobre 2018 15:45; Act: 26.10.2018 16:09 Print

Passer la franchise de 300 à 500 francs?

Une commission veut augmenter la franchise de 200 francs pour responsabiliser les assurés et économiser 430 millions de francs par an.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

La franchise de base dans l'assurance maladie devrait passer de 300 à 500 francs. La droite du National entend mettre la pression. Le Conseil fédéral devrait en outre pouvoir régulièrement adapter les franchises à la hausse des coûts.

Par 13 voix contre 10, la commission de la santé publique du National propose au plénum d'adopter une motion visant à faire passer la franchise ordinaire à 500 francs aussi vite que possible, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

La majorité y voit un moyen d'inciter les assurés à adopter un comportement responsable et à éviter les consultations inutiles à l'hôpital ou en cabinet. Elle attend des économies d'au moins 430 millions de francs dans les primes, soit 1,7% du total.

Adaptation régulière

Dans la foulée, la commission s'est ralliée par 16 voix contre 7 au projet que le Conseil fédéral a rédigé à la demande du Parlement et qui vise à adapter les franchises à la hausse des coûts.

Il serait ainsi possible d'augmenter de 50 francs toutes les franchises des assurés adultes dès que les coûts dépassent un certain seuil. A savoir lorsque les coûts bruts moyens par assuré auront dépassé treize fois la franchise ordinaire.

La gauche ne veut pas entendre parler de ces deux mesures. Elle souhaite lutter contre la charge financière que représentent les primes principalement en prévoyant une participation aux coûts qui soit davantage liée au revenu.

Tous les trois ans

Le camp rose-vert ne veut également rien savoir d'un autre projet qui veut bloquer le choix des franchises à option pour trois ans. Le soutien qu'il a reçu du Conseil fédéral n'y a rien fait. La commission a décidé de maintenir cette révision de la loi sur l'assurance maladie.

Les assurés peuvent actuellement obtenir une prime plus basse en choisissant une franchise élevée ou en renonçant au libre choix du médecin. Ils ne devraient plus pouvoir aussi facilement revenir en arrière.

Les contrats ne devraient en effet plus durer un an au minimum mais trois ans. Plus possible dès lors de réclamer à court terme d'être à nouveau soumis à une franchise minimale si l'on craint d'avoir bientôt à affronter des frais médicaux élevés.

Durant ces trois ans, les assurés pourraient changer de caisse, mais seraient tenus de conserver la même franchise. L'assureur devrait juste prendre activement contact avec l'assuré deux mois avant le renouvellement automatique d'un contrat arrivé à échéance.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guuki le 26.10.2018 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Economiser

    Pour économiser.... Ils faillaient voter pour une seule Caisse ! et pas payer 150 milles, PDG, directeur et autres responsables qui vont faire du Golf.... Dédicace à Tiger ;-)

  • Eleonore le 26.10.2018 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    LAMAL

    Vous nous saignez déjà assez ! CA SUFFIT !

  • Jean le 26.10.2018 15:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toujours plus dans les poches

    Et quand-même augmenter les primes quoi qu'il en soit...

Les derniers commentaires

  • Clara le 29.10.2018 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans franchise

    Non. Ils devraient plutôt proposer une franchise a 0. On inclus les primes dans notre budget mais ces dépassements franchise participations ça va pas.

  • @ vérité le 28.10.2018 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lancé des moutons

    Conditionnement exécrable !! Mais, réveillez vous! STOP!

  • Pierre Albert le 28.10.2018 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Foutaise

    Supprimons la LAMal cest plus simple

    • jarod gibbs le 29.10.2018 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre Albert

      Bien essayez à plusieurs reprises,le peuple a dit non... Ils ont pris goût au gravier mélangé au verre pilé...

  • Mendrisiotto le 28.10.2018 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils doivent adorer payer.

    Pour l écologie des milliers de personnes de gauche bien-sûr dans la rue pour manifester, mais pour les assurances maladies,pas un gauchiste, vous comprenez quelque chose,,moi non

    • jarod gibbs le 29.10.2018 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Toi quoi que ce sois tu décendra pas...

  • dipo le 28.10.2018 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    c'est vraiment difficile de se faire une idée! heureusement il y a les commentaires de personnes qui ont l'air plus renseignées que moi! Bien que certains témoignages donnant des exemples restent à vérifier, ils permettent une compréhension bien meilleure que votre article peine à offrir, dommage. Primordiale comme donnée: à quoi serviraient/profiteraient les économies dont il est question? j'aimerais vraiment m'inpliquer plus dans notre vie politique mais c'est si peu précis, je crains donner un avis qui manque de jugement, se renseigner pr assembler les pièces des articles qui se publient ici ou là c'est un taf à temps......

    • Lynda Roux le 31.10.2018 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @dipo

      Merci pour vos propos car je me sens comme vous, une peine conséquente afin de comprendre au mieux la politique Suisse !