Soleure

07 janvier 2018 22:22; Act: 07.01.2018 22:22 Print

Pédophile dédommagé mieux que sa victime

Un homme a été détenu plus longtemps que la durée de sa peine. La compensation qu’il a reçue suscite l’incompréhension.

Sur ce sujet
Une faute?

Selina avait 8 ans quand elle a été abusée par un homme dont elle n’était pas la première victime. W. avait été condamné à 5 ans en institution fermée. Au moment d’être relâché, il présentait toujours un risque de rechute «modéré à élevé». Une prolongation avait été demandée. Au lieu d’être libéré en avril 2015, W. n’était sorti qu’en septembre 2016. Or ce n’était pas justifié, a tranché la justice en appel, car le traitement ne pouvait pas réduire le risque posé par le pédophile.

Pour ces 521 jours de détention de trop, W. touchera 52 100 fr. de compensation. Selina a reçu 17 300 fr. d’indemnités pour les abus qu’elle a subis: «Sa mise en liberté est déjà un choc pour moi. Qu’il reçoive encore de l’argent est incompréhensible. Et chaque jour, j’ai peur qu’il sévisse à nouveau», raconte-t-elle dans la «SonntagsZeitung» W. vit désormais en foyer, surveillé par GPS. Une procédure est en cours pour le renvoyer en milieu fermé.

(rmf)