Visite du président israélien

28 mars 2011 20:47; Act: 28.03.2011 21:12 Print

Peres s'est exprimé sur le printemps arabe

La révolution arabe a occupé une grande place dans les discussions, lundi à Genève, entre le président israélien Shimon Peres et Micheline Calmy-Rey.

storybild

Shimon Peres s'est entretenu à Genève avec Micheline Calmy-Rey. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président israélien a dit avoir bon espoir que la démocratie débouchera de ce printemps arabe. Pour échapper à la pauvreté, un changement de gouvernement ne sera toutefois pas suffisant. Il faudra aussi que les pays concernés s'approprient la science et la technologie, à l'image de ce qu'a fait par exemple la Corée du Sud. a-t-il déclaré.

Ces révolutions ont été initiées par les jeunes générations, qui grâce aux nouvelles technologies ont pu comparer leur niveau de vie avec celui d'autres jeunes à travers le monde et voir à quel point elles subissaient la pauvreté, la corruption et des régimes dictatoriaux, a indiqué Shimon Peres à l'issue des discussions.

La Suisse va apporter à ces pays de l'aide humanitaire et soutenir le processus de transition, a promis Mme Calmy-Rey. La présidente de la Confédération a aussi espéré que ces mouvements, nés de la pauvreté et de l'injustice, conduisent à davantage de démocratie.

La collaboration scientifique entre la Suisse et Israël a également été évoquée à Genève par les deux interlocuteurs. «Il s'agit d'un domaine important et des plus prometteurs», a souligné le président israélien. Un accord entre l'EPFL et l'Université de Jérusalem sera d'ailleurs signé mardi. Il concerne la recherche sur le cerveau.

(ats)