Consommation

13 mai 2012 12:20; Act: 13.05.2012 12:33 Print

Pétition contre «l'île suisse de cherté »

Les entreprises et les consommateurs suisses continuent de payer trop cher les produits importés. C'est pourquoi la Fondation pour la protection des consommateurs (FPC/SKS) lance une pétition «contre l'île de vie chère».

storybild

Pour la FPC, les prix des produits importés sont trop élevés en Suisse. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon la FPC, la concurrence ne joue pas entre les importateurs et le pouvoir d'achat des consommateurs suisses est donc réduit par les prix exagérés. Une étude a montré que les chaussures, les vêtements et d'autres marchandises sont nettement meilleur marché en Allemagne qu'en Suisse. Cela tient notamment au fait que les entreprises suisses paient souvent des prix trop élevés.

Le Conseil fédéral l'a d'ailleurs reconnu dans une réponse au conseiller national Berberat (PS/NE) à propos du prix des publications étrangères : les différences entre les prix en Suisse et à l'étranger sont injustifiables. Le gouvernement admet par ailleurs qu'il n'y a pas assez de bases légales pour limiter les différences de prix.

La présidente de la FPC, Prisca Birrer-Heimo, a d'ailleurs déposé une motion à ce propos qui a été adoptée en décembre dernier par le National. La commission du Conseil des Etats en discutera fin juin. Selon la FPC, des prix plus bas à l'importation profiteraient aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers.

(ap)