Suisse

11 mars 2019 14:52; Act: 12.03.2019 08:15 Print

Pétition pour un accès facilité à la psychothérapie

La Fédération suisse des psychologues (FSP) a déposé ce lundi une pétition forte de 94'000 signatures, pour une meilleure prise en charge des maladies psychiques.

storybild

Les membres de la FSP au moment d'apporter les signatures. (Photo: FSP)

Une faute?

Les psychologues suisses ont déposé la pétition «Eliminer les obstacles» à la Chancellerie fédérale à Berne lundi. Munie de plus de 94'000 signatures, elle veut faciliter la prise en charge des maladies psychiques.

Près de la moitié de la population souffre d'une maladie psychique au moins une fois dans sa vie. Or, l'accès à la psychothérapie ambulatoire est semé d'obstacles, qui conduisent à une prise en charge nettement insuffisante, écrit la Fédération suisse des psychologues (FSP).

Douze organisations, comme celle des patients, soutiennent cette pétition, intitulée «Eliminer les obstacles - Garantir la prise en charge des maladies psychiques». Des parlementaires ont déjà déposé une interpellation à ce sujet.

Le modèle actuel de prise en charge par l'assurance maladie lie psychiatres et psychologues. Ces derniers ont l'obligation d'être l'employé d'un médecin dans son propre cabinet.

Pour garantir une meilleure prise en charge, les signataires demandent au Conseil fédéral de revoir le système de facturation. Selon eux, la psychothérapie doit être remboursée par la LAMal lorsqu'elle est prescrite par un médecin, sans dépendre d'un psychiatre. La limitation actuelle crée des listes d'attente pour les enfants et les adolescents, mais aussi dans les campagnes.

(nxp/ats)