Suisse

12 janvier 2019 12:00; Act: 12.01.2019 14:08 Print

Petra Gössi fustige les adversaires du PLR

L'assemblée des délégués du PLR se tenait samedi, à Bienne. Il n'a pas été question de l'affaire Maudet.

storybild

Petra Gössi est la présidente du PLR. (Photo: Keystone)

Une faute?

La présidente du PLR Petra Gössi a tenu un discours combatif samedi à Bienne devant l'assemblée des délégués. Elle a répété que son parti était prêt pour les élections fédérales, stigmatisant au passage certains adversaires accusés de favoriser les divisions.

La conseillère nationale schwytzoise n'a pas dévoilé les détails de la campagne électorale du PLR, soulignant qu'elle sera au centre des assemblées des délégués de mai et de juin. «Nous irons de porte en porte, de personne en personne. Nous irons entendre et discuter des problèmes que les gens rencontrent», a-t-elle juste déclaré.

«Nous allons monter sur le ring»

Pour Petra Gössi, les attaques lancées par certains adversaires du PLR sont, à ses yeux, la preuve que son parti est prêt et qu'il part sur des bases solides dans les cantons. «Ils semblent avoir peur de nous. C'est bien, car cela montre que nous faisons beaucoup de choses correctement», a estimé la conseillère nationale devant quelque 350 délégués.

Petra Gössi a notamment fait allusion aux critiques du président du Parti socialiste (PS) Christian Levrat contre la politique étrangère menée par le conseiller fédéral Ignazio Cassis (PLR). «Le PLR ne jouera pas à ce jeu. Les débats de ce niveau ne nous intéressent pas», a assuré la présidente libérale-radicale.

«En 2019, nous allons monter sur le ring, prêts à prouver que les forces conservatrices et socialistes veulent diviser notre pays», a affirmé la présidente du PLR. Plaidant en faveur du compromis, elle a fait part de son inquiétude devant le fossé qui se creuse entre ville et campagne ainsi qu'entre élite politique et citoyens.

«Avancer ensemble»

Petra Gössi redoute que certains acteurs politiques s'emploient à élargir ces fossés plutôt qu'à les combler. «Et cela uniquement parce qu'ils veulent se profiler dans la campagne électorale», a-t-elle ajouté sans toutefois citer des noms. «Nous sommes la force qui veut et peut faire avancer ensemble la Suisse», a-t-elle ajouté en faisant allusion au slogan de campagne «Avancer ensemble».

En cette année électorale, la présidente du PLR a aussi énuméré les succès remportés par son parti l'an dernier, de l'élection de Karin Keller-Sutter au Conseil fédéral aux victoires aux votations fédérales.

Non à l'initiative contre le mitage

les délégués du PLR ont rejeté par 302 voix contre 0 et 2 abstentions l'initiative contre le mitage qui sera soumise au peuple le 10 février. Ils estiment que ce texte est contre-productif et que la loi actuelle est suffisante.

L'initiative «Stopper le mitage - pour un développement durable du milieu bâti» veut mettre une limite à l?extension des zones à bâtir. Sa mesure phare prévoit que toute nouvelle parcelle à bâtir doit être compensée ailleurs par le dézonage d'une zone d'une taille équivalente et de qualité comparable.

«La mesure proposée est beaucoup trop radicale», a estimé le conseiller national Jacques Bourgeois. «Elle serait une réelle menace pour le développement économique de notre pays», a ajouté le Fribourgeois qui qualifie cette initiative de superflue, de dangereuse, de contre-productive, de trop radicale et d'inéquitable.

Oui à la réforme fiscale

La loi fédérale sur la réforme fiscale et financement de l'AVS bénéficie du soutien du PLR. Pour les délégués, ce paquet assure également la sécurité juridique et de planification pour des centaines de milliers de places de travail en Suisse. Mais l'assemblée admet que les problèmes structurels de l'AVS ne pourront être entièrement résolus.

C'est par 296 voix contre 4 et 7 abstentions que le PLR recommande d'accepter ce projet lorsqu'il sera soumis au vote de peuple, vraisemblablement le 19 mai. Le projet fiscal AVS est une version retravaillée de la réforme de l'imposition des entreprises III.

Oui à la loi sur les armes

Le PLR soutient la révision de la législation suisse sur les armes qui s'inscrit dans le développement de l'acquis de Schengen. Une majorité des délégués réunis samedi à Bienne ne voient pas dans cette directive une menace pour la liberté et la tradition suisse du tir.

Pour le PLR, la nouvelle législation sur les armes contient certains durcissements, mais il s'est dit convaincu que ces modifications étaient acceptables pour les tireurs. L'assemblée des délégués a donc recommandé par 250 voix contre 46 et 5 abstentions de soutenir cette loi.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nc le 12.01.2019 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PLR

    pas capable de gérer leur casserole et en plus il veulent vendre la Suisse à l'Europe. à bannir ces gens

  • Julien le 12.01.2019 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    Perte de confiance

    Je ne suis pas un adversaire du PLR, au contraire, je vote pratiquement toujours pour eux aux élections et dans leur sens pour les votations. Mais tant que l'hypothèque Maudet ne sera pas levée à Genève, je ne voterais plus pour le PLR. Il faut de l'honnêteté en politique. Et P. Maudet, publiquement convaincu de mensonge, ne mérite plus aucune confiance. Et si le PLR ne se démarque pas de façon claire de Maudet, il n'y a pas de raison de continuer à faire confiance à ce parti.

  • Au Secours le 12.01.2019 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop c'est Trop !!!!

    STOP LA SURPOPULATION.. et STOP le PRL aussi !!!!!!!!

Les derniers commentaires

  • Iliu Minatti le 14.01.2019 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    El Grande Oriente

    Les murs des Loges vont trembler !

  • klodo le 14.01.2019 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    maman travaille tard le soir

    Labréviation allemande du nom leur irait comme un gant en français...

  • Canton de Genève le 14.01.2019 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PLR

    Pierre Maudet le brillant.

  • RADIKAL le 13.01.2019 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    ce qu'il faut dire

    avancer ensemble...mais surtout eux devant car il y en a certains qui méritent plus d'avancer que d'autres merci la droite

  • CQFD le 12.01.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trahison, acte 2

    Le PLR critique donc le Parti socialiste... dont il partage pourtant les recommandations de vote pratiquement tout le temps, sauf quand ça touche directement le porte-monnaie de ses membres (marche blanche, armes, etc.) ! Par sa prise de position sur les armes, le PLR prouve définitivement qu'il n'est plus un parti de droite, juste le parti du « business par dessus tout », y compris la démocratie directe ! Maudet peut dormir tranquille, il est dans le bon parti...