Conseil fédéral

10 décembre 2019 22:45; Act: 11.12.2019 06:50 Print

Regula Rytz: «On est prêt mais il n'y a pas de place»

par Pauline Rumpf - Alors qu'une candidate verte brigue le siège occupé par un PLR, la conclusion de l'histoire semble écrite d'avance, et Berne s'endort sans grande excitation.

Regula Rytz au micro de 20 minutes mardi soir.
Sur ce sujet
Une faute?

Regula Rytz, candidate Verte au siège occupé par le PLR Ignazio Cassis, estime que l'heure est venue pour les écologistes de siéger au gouvernement, après leur excellent résultat aux élections fédérales. «On nous dit qu'il faut être patients, mais l'urgence climatique, c'est maintenant, et le peuple l'a compris», assène la Bernoise.

Elle sera soutenue par son parti, par les socialistes et par une partie des Vert'libéraux qui ne sont pas parvenus à se mettre d'accord à la veille de l'élection, tiraillés entre leur aile verte et leur aile libérale. «Par rapport à Mme Rytz, il y a d'un côté une chance pour l'écologie, de l'autre un risque de sur-représentation de la gauche, énumère la présidente des Vert'libéraux Tiana Moser. Et pour M. Cassis, son origine tessinoise parle pour lui, mais en même temps le PLR lui aussi est sur-représenté.»

Démissions pour éviter les risques

Une grande partie du Parlement annonce toutefois qu'elle restera fidèle à la concordance, et ne s'attaquera pas de front au PLR. Ainsi, ni le PDC ni l'UDC n'ont pris la peine de rencontrer Regula Rytz, indiquant ainsi qu'ils ne rentrent même pas en discussion: on ne déloge pas un ministre en place, il en va de la stabilité du pays.

Coincés, les Verts reprochent au PLR d'avoir remplacé ses ministres en pleine législature par un jeu de démissions visant justement à éviter de perdre un siège lors d'une élection trop ouverte. «Il faut effectivement rediscuter de cette formule magique, mais ce n'est pas encore le moment de la chambouler», estime la nouvelle conseillère aux Etats PDC Marianne Maret, fidèle à la ligne de son parti. Quelques voix internes pourraient s'exprimer hors des consignes officielles, mais probablement pas assez pour faire pencher la balance.

Une élection sans sel

Pour les nouveaux élus au Parlement, cette première élection manque donc un peu de piquant, même si certains s'attendent tout de même à quelques surprises durant la fameuse «nuit des longs couteaux». Les divers restaurants de la ville abriteront peut-être quelques discussions stratégiques, mais la plupart des observateurs s'accordent à dire que rien de fracassant n'en sortira. Berne s'endort donc sans grande excitation, à la veille d'une élection, ou probablement plutôt d'une ré-élection.


Nouveau venu au Parlement, Michel Matter (Vert'libéraux/GE) s'attend tout de même à quelques surprises

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Robinho le 10.12.2019 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A crever

    Mouvement verts insupportable

  • Chibs le 10.12.2019 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    election

    Elle rêve la verte pas besoin on est déjà assez dans le camboui avec ceux qui sont en poste

  • Fabien le 11.12.2019 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nein

    Madame Rytz est l'antithèse qui à fait la richesse de notre pays, célibataire, sans enfants, citadine n'ayant jamais fait le permis et végétarienne... Ca va pas aller bien loin....

Les derniers commentaires

  • Scène à Riste le 11.12.2019 22:31 Report dénoncer ce commentaire

    Oh la loose!!!

    "J'aurais bien sauvé la princesse, mais il aurait pu pleuvoir et j'aurais été mouillé". C'est le genre d'excuses qui fait passer le héros de l'histoire pour une baudruche, dans un conte de fées. Dans la réalité aussi.

  • Alfons BLISCHMANN le 11.12.2019 20:24 Report dénoncer ce commentaire

    Non.

    Non De grâce, jamais de socialistes verts au Conseil fédéral !

  • Sampy Tyé le 11.12.2019 20:05 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, ouais, ouais...

    Toujours une bonne excuse, bien sûr.

  • quinette le 11.12.2019 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    extrême gauchiste....y en a déjà assez !

    on est prêt..... ben disons que vous êtes bien les seuls à être prêt ....!!!! mdr on a évité la grosse catastrophe ...

  • gus le 11.12.2019 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un bon filet

    Dans sa cuisine au milieu des casseroles elle a toute la place qu'elle veut. Mais il faudra qu'elle fasse autre chose que des salades.