18 septembre 2007 17:38; Act: 18.09.2007 18:44 Print

Plainte pénale contre une affiche de l'UDC valaisanne

Le Ministère public du canton du Valais a porté plainte pour infraction à la norme pénale antiraciste contre les affiches de l'UDC valaisanne montrant de dos une foule de musulmans en prière devant le Palais fédéral avec le slogan «Utilisez vos têtes», a communiqué mardi le procureur général du Valais Jean-Pierre Gross.

Une faute?

L'UDC du Valais romand a réagi en dénonçant une atteinte à la démocratie.

Le Ministère public juge «excessif cette manière de se moquer des musulmans pour gagner des voix», a expliqué à l'AP le procureur du Bas-Valais André Morand, qui représente le parquet dans ce dossier. C'est pourquoi il a demandé voici deux semaines déjà, alors que les affiches venaient d'être placardées en Valais, au juge d'instruction cantonal d'ouvrir une enquête pénale. La plainte n'est dirigée contre personne en particulier puisqu'on ignore qui, au sein de l'UDC valaisanne, sont les auteurs de cette affiche, a précisé André Morand.

L'Union démocratique du centre (UDC) du Valais romand a très vite réagi dans un communiqué et fait savoir qu'elle «s'inquiète des risques considérables que l'immixtion de la justice pénale ferait courir à la démocratie». L'UDC «voit dans cette dénonciation une preuve supplémentaire d'un phénomène qu'elle dénonce depuis des années: l'utilisation de la norme antiraciste comme instrument de police de la pensée; et elle nourrit les plus vives inquiétudes pour l'avenir de la liberté d'opinion et de la démocratie dans ce pays».

L'UDC valaisanne relève également qu'en pleine campagne électorale, une «responsabilité écrasante» pèsera sur les épaules du magistrat qui décidera de la suite à donner à cette dénonciation. Selon elle, il devra veiller à ne pas influencer le scrutin fédéral du 21 octobre prochain et «veiller à ce que la justice, en l'absence de tout motif valable, ne se substitue pas au choix des électeurs».

(ap)