Suisse

21 février 2020 11:30; Act: 21.02.2020 11:47 Print

Plus de 70% des conscrits sont aptes au service

Le nombre de recrues a diminué en 2019 en raison de la réforme de l'armée mais la proportion de ceux aptes au service militaire a progressé.

storybild

Les jeunes gens peuvent désormais se présenter au recrutement jusqu'à la fin de leur 24e année. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le pourcentage de conscrits déclarés aptes au service militaire a augmenté de 1,4% en 2019. Leur nombre atteint 21'297 personnes, soit 70,9% du total, a indiqué vendredi le Département fédéral de la défense (DDPS).

Au total, 30'033 conscrits ont été évalués dans les six centres de recrutement de l'Armée suisse l'an dernier. 2901 personnes aptes au service ont été recrutées comme militaires en service long.

2781 conscrits (9,3%) ont été déclarés aptes au service de la protection civile. 5955 conscrits (19,8%) ont été déclarés inaptes pour raisons médicales. Pour 1580 autres, la décision a été différée pour divers motifs. Enfin, 198 conscrits ont été déclarés à risque dans le cadre des contrôles effectués par l'armée, qui souhaite éviter qu'on leur remette une arme.

Plus de femmes

Le nombre de conscrits a diminué de 1378 l'an dernier. Outre l'évolution démographique, ce recul est à mettre au compte de la réforme de l'armée. Les jeunes gens peuvent désormais se présenter au recrutement jusqu'à la fin de leur 24e année et entre trois et douze mois avant le début de leur école de recrue. Le DDPS s'attend à une stabilisation des chiffres ces prochaines années.

En 2019, 435 femmes, contre 397 en 2018, se sont par ailleurs présentées volontairement au recrutement. Sur ce nombre, 345 ont été déclarées aptes au service militaire, 12 aptes au service de protection civile et 42 inaptes pour raisons médicales. 21 femmes ont vu leur recrutement différé et 15 ont retiré leur demande.

(nxp/ats)