Suisse

16 avril 2019 21:35; Act: 16.04.2019 21:35 Print

Plus la ville est grande, plus elle vote à gauche

Socialistes, Verts et petits partis de gauche ont la cote dans les grandes communes mais sont à la peine dans les localités de moins de 20'000 habitants.

storybild

Winterthour fait partie des six villes de Suisse de plus de 100'000 habitants où les partis de gauche sont majoritaires. (Photo: Keystone)

Une faute?

Dans les six villes suisses de plus de 100'000 habitants (Zurich, Genève, Bâle, Lausanne, Berne et Winterthour), le PS, les Verts et les petits partis de gauche occupaient plus de 70% des sièges en 2018, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS).
Mais dans les villes de moins de 20'000 habitants, ce taux atteignait à peine 23%. Là, c'est souvent le PLR qui était le plus représenté.

Sur l'ensemble des exécutifs des 172 villes suisses examinées par l'OFS, le PLR arrive en tête, avec 30% des sièges. Globalement, le PLR, PDC et UDC occupent ensemble 56% des sièges tandis que la gauche en a 28%.

Les exécutifs des villes romandes sont plus à gauche si on compare avec l'ensemble des 172 villes, relève l'OFS. Le PS, les Verts et les petits partis de gauche y occupent 42% des sièges. Tout l'inverse de la Suisse italophone, où le PDC, le PLR et la Lega s'adjugent 80% des mandats.

A noter enfin que, en Suisse alémanique, l'UDC occupe 16% des sièges dans les exécutifs. Mais dans les villes des autres régions linguistiques, ce parti est presque totalement absent (moins de 1%).

Part des femmes stable

Comme le montrent les chiffres de l'OFS, la part des femmes dans les exécutifs et les législatifs reste relativement stable depuis vingt ans. En 2018, elle était de 31,3% dans les législatifs et de 27,4% dans les exécutifs.

Ce sont le PS et les Verts qui comptent le plus d'élues (40% dans les exécutifs et entre 41 et 44% dans les législatifs). A l'opposé, la part des femmes UDC élues est de moins de 20%.

(ats)