Elections Fédérales

21 octobre 2019 09:46; Act: 21.10.2019 12:34 Print

Ces figures du National disent «adieu» à Berne

De Jean-François Rime à Hans Bigler, plusieurs figures romandes et alémaniques n'ont pas été réélues. Tour d'horizon

Voir le diaporama en grand »
Jean-François Rime (UDC/FR) - Le président de l'Union suisse des arts et métiers (USAM) siégeait à Berne depuis 2003. Son éviction constitue une immense surprise en terre fribourgeoise. Claude Béglé (PDC/VD) - L'affaire de ses tweets controversés envoyés depuis la Corée du Nord cet été a peut-être coûté des voix à l'ancien patron de La Poste. Manfred Bühler (UDC/BE) - Le seul francophone de la députation bernoise n'a pas pu conserver son siège, l'UDC ayant perdu deux sièges sous la Coupole. Roger Golay (MCG/GE) - C'était l'unique siège du MCG, acquis en 2011. Le parti disparaît ainsi de la scène nationale. Hans-Ulrich Bigler (PLR/ZH) - Le directeur de l'USAM n'a pas passé la rampe. Maximilian Reimann (UDC/AG) - Le doyen du Parlement n'a pas été réélu. Luzi Stamm (UDC/AG) - Son co-listier non plus. Reimann et Stamm n'étaient pas soutenus par leur parti et s'étaient présenté sur une liste '65+' Adrian Wüthrich (PS/BE) - Le socialiste, président du syndicat Travail.suisse, n'a pas pu conserver son siège. Devancé par sa collègue de parti Magdalena Martullo-Blocher , le sortant Heinz Brand (UDC/GR) a fait les frais de la perte de l'un des deux sièges de l'UDC pour les Grisons. Yvan Perrin (UDC/NE) - Si certains candidats ont raté leur réélection, d'autres ont raté leur retour. Yvan Perrin a ainsi échoué dans sa tentative de conserver le seul siège neuchâtelois UDC au National. Il a annoncé dans la foulée la fin de sa carrière politique. L'ex-conseiller national a également échoué nettement dans sa tentative de retour.

Sur ce sujet
Une faute?

Avec la percée verte et les pertes de l'UDC et du PS, plusieurs sortants ont raté la marche. Parmi eux, des figures du Parlement, à l'image de Jean-François Rime (UDC/FR), président de l'Union suisse des arts et métiers (USAM), qui siégeait à Berne depuis 2003

Le directeur de l'USAM Hans-Ulrich Bigler (PLR/ZH) a lui aussi été évincé, tout comme le doyen du National, Maximilian Reimann (UDC/AG), et son co-listier Luzi Stamm (UDC/AG). Tous deux n'étaient pas soutenus par leur parti et s'étaient présenté sur une liste "65+"

Mauvaise surprise en revanche pour le Jura bernois qui perd son seul représentant au National. Manfred Bühler (UDC/BE) a fait les frais de la perte d'un siège du canton de Berne pour des raisons démographiques et du recul de l'UDC. C'est le scénario de 2011 qui se répète pour la partie francophone du canton de Berne. Le canton perd aussi le socialiste Adrian Wüthrich, président du syndicat Travail.suisse.


A Genève, le MCG Roger Golay quittera lui Berne après deux législatures. C'était l'unique siège du MCG, acquis en 2011. Le parti disparaît ainsi de la scène nationale.

Dans le canton de Vaud, l'ancien patron de la Poste, Claude Béglé est lui aussi éliminé. L'affaire de ses tweets controversés envoyés depuis la Corée du Nord cet été lui a peut-être coûté des voix.

Si certains candidats ont raté leur réélection, d'autres ont raté leur retour. A l'image de Yvan Perrin (UDC/NE), qui a échoué dans sa tentative de conserver le seul siège neuchâtelois du parti au National. Il a annoncé dans la foulée la fin de sa carrière politique. A Zurich, c'est l'ex-conseiller national Christoph Mörgeli (UDC/ZH) a également échoué nettement dans sa tentative de retour

(nxp)

Les commentaires les plus populaires

  • Jacques Henri le 20.10.2019 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Instinct de survie

    Ce qu' il y a de bien avec les votations, c'est qu' on peut choisir par qui on va se faire plumer. Mais si on décide de ne voter pour personne, on se fait plumer quand même.

  • MKBS le 20.10.2019 12:28 Report dénoncer ce commentaire

    Marre

    Ada Marra fait la course en tête! Vraiment le canton de Vaud marche sur la tête!

  • Circo Loco le 20.10.2019 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Sans doute...

    ...en est-il des médicaments comme des politiciens: si on appliquait avec rigueur la règle de l'efficacité, il faudrait fermer la moitié des pharmacies et la totalité des assemblées parlementaires.

Les derniers commentaires

  • Imberbe le 22.10.2019 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'importance de la moustache

    Ah, la théorie du complot : un best of ces dernières années...... vous en avez pas marre de nous la ressortir à chaque fois que ça ne vas pas dans votre sens ???? Il n'y a pas que la moustache dans la vie...

  • Brainiac le 22.10.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fiel

    Les rageurs à petite moustache ne sont pas content et se lâchent ici....

  • Chris le 22.10.2019 06:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leurre

    Je pense que ce mouvement écologiste est un leurre pour diviser les votes européens et d'éviter les mouvements populiste de monter en puissance. Car pour nos élite et l'ONU l'immigration de masse doit être maintenue. Alors reste à focaliser l'attention des peuples ailleurs, égalité homme femme, écologie etc. Bref diviser pour mieux régné...

    • Baloo Laloo le 22.10.2019 08:43 Report dénoncer ce commentaire

      Belle victoire

      Wahoo attaque de paranoïa.. si tu prenais deux minutes tu verrais que le parti vert existe depuis au moins trente ans et que comme tous les partis qui ont un vrai programme réaliste, qui ne veut pas seulement enrichir ses acteurs, et qui propose des idées de son temps, progresse. L'arrogance de la droite ne fait plus rêver et les mensonges de l'extrême droite fait vomir...

    • Chris le 22.10.2019 17:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Baloo Laloo

      Paranoïa ? Je t'invite à lire le rapport de l'ONU sur l'immigration de remplacement. Tu peux aussi te renseigner sur l'open society foundation. Pacte de Marrakech etc... Sans la propagande médiatique les verts n'auraient jamais fait un tel score.

    • bali balo le 23.10.2019 06:22 Report dénoncer ce commentaire

      @baloo laloo

      lisez le plan kalergi , vous le trouverez facilement sur internet

  • avec des moustiques, le 22.10.2019 00:15 Report dénoncer ce commentaire

    les taxes argument des imbéciles.

    sans vouloir jouer l' oiseau de mauvaise augure, la vague verte va vite se transformer en une mare stagnante et croupissante, cela tiens du fait qu' aucun vert n'arrive à faire de propositions concrète sans rajouter le mot payer, Comme la situation va devenir très vite inconfortable pour certains élus populiste qui devront s'allier avec les verdâtres pour faire passer un projet ! Il y a de fortes chances que les 3/4 passent leur temps à jouer avec leur smartphone au lieu de ramasser des baffes, car il n'y a rien qui soit plus impopulaire que les taxes et elles restent l'argument des imbéciles.

    • Jules 2 le 22.10.2019 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Pas d'omelette sans taxe

      Quand on voit ce que la droite (l'économie) nous taxe(vole) .

  • Seraphine le 22.10.2019 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Doléances

    Si seulement Si on pouvait supprimer billag ils ont un nouveau nom et payer moins d'assurances(100-ch) ou que l'Etat reprennent l'assurance maladie. Chassons les lobbying,On économisera un peu nous les pauvres