Bâle

13 août 2019 21:53; Act: 13.08.2019 22:16 Print

Poignardé par un dealer beaucoup trop méfiant

Un homme qui venait de recevoir un stock de beuh a tenté de tuer un individu qu’il prenait pour un voleur de drogue.

storybild

L'accusé prévenait par SMS ses clients qu'il avait du stock. (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

Procès peu banal hier au Tribunal pénal bâlois. Un Allemand de 30 ans, d’origine brésilienne, est accusé d’avoir tenté de tuer une personne au début de l’automne dernier. Au soir du 25 septembre, le prévenu a remarqué la présence de deux inconnus devant son domicile. Convaincu qu’ils planifiaient un cambriolage chez lui, il s’est armé d’un couteau de cuisine et d’un spray au poivre.

Course-poursuite

À sa vue, les deux individus ont pris la poudre d’escampette. Mais si l’un a réussi à fuir, l’autre a vite été rattrapé. Il a alors été aspergé de spray irritant avant de recevoir plusieurs coups de couteau dans le dos et sur le haut du corps. Après s’être acharné sur sa victime, le prévenu a jeté le couteau ensanglanté derrière un banc. L’homme, sérieusement blessé, a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence mais s’en est sorti.

Connu de la police

Le dealer qui s’est retrouvé hier sur le banc des accusés a indiqué qu'au moment des faits, il venait de recevoir une livraison de 4,5 kg de cannabis et qu’il craignait d’être cambriolé. C’est pour cette raison qu’il s’en est pris au duo.

Sa «carrière» dans le milieu, il l’avait commencée comme passeur de drogue. Puis il avait travaillé comme barman dans un établissement bâlois mais, trouvant que c’était mal payé, il s’était reconverti en dealer. Selon les estimations de la police, son trafic lui avait rapporté quelque 10 000 fr.

Le Ministère public a requis 5 ans de prison. Le verdict est attendu pour vendredi.

(kom/jbm)