Zurich

15 octobre 2015 15:42; Act: 15.10.2015 16:23 Print

Policiers blessés par une meute enragée

Des agents ont voulu contrôler deux individus, dans la nuit de mercredi à jeudi à Zurich, lorsqu'ils ont été attaqués par près de 30 personnes. La situation a rapidement dégénéré.

Une faute?

Un simple contrôle de personne a viré à l'émeute, dans la nuit de mercredi à jeudi à Zurich. Une patrouille de la police municipale a voulu vérifier l'identité de deux personnes suspectes qui se baladaient vers minuit à Zurich-Altstetten en tirant derrière elles un remorque à vélo remplie d'aliments, écrit jeudi la police municipale dans un communiqué.

Lorsque les agents ont demandé aux hommes de s'identifier, ceux-ci ont réagi de manière agressive et se sont opposés au contrôle. Comme une des deux personnes n'avait pas de carte d'identité sur elle, les policiers ont appelé des renforts pour l'emmener au poste.

Substances irritantes

Sans doute attirés par le bruit, des dizaines d'individus - qui se trouvaient dans un squat situé non loin de là - se sont joints aux agents et aux deux hommes. Selon le porte-parole de la police municipale, Marco Cortesi, tous se sont alors opposés aux agents. Divers objets ont été lancés sur eux lorsque les renforts sont arrivés sur place. Les agents ont répondu en utilisant des substances irritantes.

Les policiers ont tenté tant bien que mal de se protéger contre les quelque 30 personnes qui leur faisaient face. Mais les agents ont été roués de coups de poing et de pied. Trois d'entre eux on été blessés. Un agent a dû se rendre à l'hôpital pour se faire soigner au visage.

Les deux hommes contrôlés ont finalement pu être conduits au poste mais non sans faire pour 2000 francs de casse dans la fourgonnette. On ne sait pas si les assaillants sont des squatteurs, a précisé à l'ats un porte-parole. Etant donné leur nombre, les policiers n'ont pas pu procéder à des arrestations.

(ofu/ats)