Affiches publicitaires

18 septembre 2019 13:26; Act: 18.09.2019 13:26 Print

Pour être sûr du vrai prix, il faudra scanner un QR code

par Yannick Weber - Les conditions des offres publicitaires, écrites en petits caractères sur les affiches, devraient disparaître. Le Conseil national a accepté l'idée, contre l'avis du gouvernement.

storybild

(Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Un passant, debout et immobile devant une affiche publicitaire dans la rue, scannant un QR code avec son smartphone: c'est une scène à laquelle on pourrait assister prochainement. Le Conseil national a accepté mercredi matin une motion, déjà votée par le Conseil des Etats, qui demande la suppression de l'obligation d'indiquer les détails d'une offre sur les affiches.

La gauche n'y croit pas: personne n'irait spontanément se planter devant une affiche pour scanner un code et lire les précisions d'une offre sur son téléphone, ni ne noterait le lien d'une adresse internet pour s'y rendre plus tard. «D'ailleurs, de manière générale, on voit peu de gens utiliser les codes QR, a plaidé Lisa Mazzone (Verts/GE). Ce n'est pas une amélioration pour les consommateurs, qu'on risque d'induire en erreur.»

Droite et centre écrasent gauche et gouvernement

Le Conseil fédéral proposait également de rejeter la motion. Il est en plein travaux de préparation d'une simplification de l'ordonnance sur l'indication des prix, qui régit la publicité. Le gouvernement proposera des modifications qui doivent faire concorder la protection des consommateurs et la liberté des publicitaires. «Cette motion aura un effet contraire. S'approcher d'une affiche pour scanner un QR code n'est pas dans l'intérêt des consommateurs», a estimé Guy Parmelin, chef du Département de l'économie, qui trouve que les annonceurs bénéficient déjà d'une grande souplesse dans la manière de promouvoir des produits.

Mais pour la majorité du parlement, l'ère digitale implique que les détails d'une offre puissent être déclinés par voie électronique. «Tout le monde fait déjà des recherches sur internet avant un achat important. La motion permettra de rendre le système plus convivial», a promis Philippe Bauer (PLR/NE). Lors du vote, le parlement s'est divisé en une classique confrontation gauche-droite et a refusé la motion par 120 voix contre 54.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • feb le 18.09.2019 13:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les autres ?

    Et pour ceux qui n'ont pas de smartphone pour scanner le code, on fait comment ? Oui parce que ils existent encore si jamais....

  • réveillez-vous! le 18.09.2019 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Pas du tout cohérent! votations? Bye!

    On arrête pas d'entendre "protection des consommateurs", là, vous pouvez revoir votre copie! Personnellement, j'interdirait la publicité sur panneaux multiples, remplacés par des panneaux solaire! Une bonne action! Car publicité =pollution! Et incite à polluer. Et c'est d'actualité! Le changement, c'est supprimé, pas modifié, ni adapté, ... mais à voir, personne ne souhaite que ça change. Vivement des nouvelles taxes, au lieu de supprimer, on ajoute encore des couches... alors continuons, les moutons!

  • Digital builder le 18.09.2019 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    statuo quo?

    Personne ne lisait les petits caractères non plus. Ouvrir un lien c'est prendre le risque de recevoir encore plus de pub, de tomber sur une page disparue depuis (404). Autant supprimer cette obligation...

Les derniers commentaires

  • Maya le 19.09.2019 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idée farfelue

    Puisque nous sommes dans les propositions farfelues, en voici une autre: interdiction de la pub sur la voie publique, en résulte moins de déchets, des prix plus bas en permanence vu que la pub est incluse en avance dans le prix de vente, frein au consumérisme intempestif, ils seraient pas en train de nous convaincre que l'on a absolument besoin d'un truc en particulier.

    • Lionel le 19.09.2019 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Maya

      Et on ferme les agences du pub

  • Niolu le 19.09.2019 01:48 Report dénoncer ce commentaire

    Con somme

    Consommation conviviale. Mdr. Savent plus quoi inventer au PLR.

  • Dingdong le 19.09.2019 00:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    AYooo

    Franchement quand on pense que des gens comme ça sont payés pour mettre en applications des trucs à la c.. pareils. Si déjà sur un panneau de 2m les gens n'arrivent pas à comprendre c'est pas sur un smartphone quand comprendra encore mieux ?? En plus le QR code c'est quel organisme qui régulera le lien de redirection de l'URL vers quel page officiel concernera la publicité ?? Encore plus à s'inquiéter !!

  • Papy Geon le 18.09.2019 23:47 Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau

    Tout le monde sait que la publicité c'est l'art du mensonge. Avant la vérité était précisée en petits caractères que personne ne lisait maintenant elle sera sur un site web que personne ne lira.

  • Francois le 18.09.2019 23:06 Report dénoncer ce commentaire

    Mort du panneau

    Conclusion : plus personne ne liras ces panneaux puisque de toute façon tout ce qui srra inscrit sera faux et que la vérité sera sur un site internet ou un qr code . C'est la mort du panneau publicitaire