Suisse

23 juillet 2019 13:37; Act: 23.07.2019 13:51 Print

Prêts hypothécaires à taux négatifs accordés

Une enquête de Tamedia révèle que des banques accordent des prêts hypothécaires à taux négatifs dans certains cas.

storybild

Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Des banques suisses accordent désormais des prêts hypothécaires à taux négatifs, dans la foulée des taux directeurs en dessous de zéro appliqués par la BNS, révèle mardi une enquête de Tamedia. Il s'agit de cas spéciaux s'adressant à des investisseurs institutionnels. Deux établissements cantonaux ont confirmé cette pratique.

«Des taux négatifs peuvent être appliqués à des clients institutionnels ayant d'importants besoins de financement à court terme», a confirmé la Banque cantonale des Grisons, suite aux informations de Tamedia. Celle de Zoug en accorde également, «dans des cas particuliers».

De l'avis des experts, les particuliers ne doivent cependant pas s'attendre à bénéficier d'une telle mesure. Même si les taux directeurs en Suisse devaient continuer à baisser, un certain plancher a été atteint pour les taux hypothécaires et celui-ci se situe actuellement «au-dessus de zéro» (mais à un niveau historiquement bas), indique notamment Moneypark.

Les taux négatifs restent des cas spéciaux appliqués à des affaires particulières moyennant accord entre deux acteurs importants.

Il en va autrement au Danemark: des nouveaux propriétaires immobiliers ont pu acquérir des biens avec des taux négatifs sur des hypothèques jusqu'à cinq ans, comme annoncé en mai. Il faut relativiser, précise cependant Tamedia, en précisant que dans ce pays, les frais bancaires restent assez élevés si bien que les emprunteurs au final ne touchent pas d'argent de leur banque.

Les conditions de crédit en Suisse pourraient encore s'améliorer pour l'emprunteur, selon Moneypark, pour les hypothèques fixes de longue durée pour lesquelles on peut s'attendre à des taux de 0,30 ou 0,40%.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maisalloquoi le 23.07.2019 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous bonimenteurs !

    Après ça, on nous dira que l'immobilier se porte bien, que la bulle immobilière c'est du flan et que, dans tous les cas, par manque d'appartement, il est tout à fait normal de payer 2500.- pour un 4 pièces de 65m2... Qui doit-on écouter..?

  • Achille le 23.07.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un monde de fous

    On vous paie pour vous prêter de l'argent! Un droit de garde que paient les banques. Un monde de fous!

  • A.bassumbo le 23.07.2019 14:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et les loyers

    Ah ah ah ......on se fiche de qui là.....? et la baisse des loyers c'est pour quand ?

Les derniers commentaires

  • Machiavel le 24.07.2019 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Banco!

    La vente de biens immobiliers n'est qu'un racket parfaitement bien rôdé. Les prix sont déjà beaucoup trop élevés depuis de nombreuses années, et le potentiel de réaliser une plus-value sur sont bien est aléatoire dans le future. Les taux peuvent remonter puisqu'ils sont bas, la valeur des biens fluctuer vers le bas, ajouter à cella les aléas de la vie, chômage, diminution de salaire, plan de retraite en berne. Enfin c'est un choix locataire d'une régie ou d'une banque, au final c'est la casino qui gagne.

  • Jean Rigault le 24.07.2019 10:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Carpe diem

    Une guerre ouverte USA-IRAN et tout sera par terre. Aucun ne sera épargné par la déflagration d'un prix du baril de pétrol qui explosera. Le grand reset pour tous. Donc profitez du moment présent. Carpe Diem.

  • Claude52 le 24.07.2019 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans

    Si la bulle immobilière explose se sont des banques qui explosent avec et TOUS les contribuables qui une nouvelle fois se verront dans l'obligation de sauver ces pauvres banquiers qui savent que le monde politique les soutiendront et là vous ne parlerez plus de gauchistes et autres écologistes.

    • Un banquier le 24.07.2019 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      vert hit hey

      Remettons les choses à leur place : - ce ne sont pas des prêts hypothécaires, mais des prêts court terme, parfois utilisés pour de l'immobilier, mais pas seulement - les banques payent aujourd'hui 0.75% d'intérêt négatif à la Banque Nationale Suisse sur une partie de l'argent que leur clients déposent en compte - afin de payer moins de charge d'intérêt, elles prêtent à perte (0.5% par exemple), à des institutions publiques uniquement Dans l'histoire, les collectivités publiques (nous) y gagnent, et c'est la BNS (nous) qui y perd. Les banques y perdent, mais moins. Merci aux journalistes de mieux faire leur travail à l'avenir

      • Un ex banquier le 24.07.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

        @Un banquier

        votre analyse est très bonne. Mais, malheureusement, l'utilisation des fonds prêtés donne une marge plus importante aux acteurs (spéculateurs ) du marché de l'immobilier et engendre un risque de gonfler un peu plus le décalage des loyers en rapport avec la valeur réelle du bien. Donc, des locaux non loués pour cause de loyers excessifs le resteront.

      • C'est pas grave le 24.07.2019 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

        @Un banquier

        Il n'y a pas de sot métier.

    • DoDoO-TV le 24.07.2019 05:48 Report dénoncer ce commentaire

      En approche d'une crise ?

      Demandez-vous le "pourquoi" on vous accorde cela.. Réplique de 2008 ?? Les banques possèdent trop ou de truc douteux dont il faut s'en séparer. Les prix d'aujourd'hui reflètent ils réellement la réalité du marchés ou sont ils gonflé à bloc ?? Economie à bout de souffle ?? Combien de temps ça peut tenir uhm ??