Ligne ferroviaire Mendrisio-Varèse

01 décembre 2008 14:53; Act: 01.12.2008 14:55 Print

Premier coup de pioche au Tessin, mais rien du côté italien

Le premier coup de pioche de la ligne ferroviaire Mendrisio (TI) - Varese (I) a été donné lundi dans le village frontalier de Stabio (TI).

Une faute?

Ce RER binational devrait être en circulation d'ici cinq ans.

Côté italien, on ne sait pas quand exactement les travaux vont débuter, a indiqué le responsable des infrastructures de la région Lombardie Raffaele Cattaneo, devant les médias à Stabio. Les Italiens se sont toutefois engagés à mener à bien ce projet et de l'autre côté de la frontière, les ouvriers devraient commencer au plus tard le 21 juin, a-t-il ajouté.

M. Cattaneo réagissait ainsi à des critiques de Giuliano Bignasca. Dans le journal dominical «il Mattino», le président de La Lega réclamait un report du commencement des travaux, prétextant que l'Etat italien n'était pas un partenaire fiable.

D'une longueur de 17,7 km

Longue de 17,7 km, la nouvelle liaison est située pour 6,5 km sur territoire suisse et 11,2 km sur territoire italien. Côté helvétique, la voie servant au trafic marchandises entre Mendrisio et Stabio (TI) sera doublée sur les premiers 4,5 km de la nouvelle ligne.

Les coûts de la ligne, qui permettra de concrétiser le projet binational entre le Tessin et la Lombardie, se chiffrent pour la Suisse à 134 millions de francs. La Confédération versera la moitié (le Parlement a déjà en 2006 alloué 67 millions à cette fin par le biais du fonds d'infrastructure). Le canton du Tessin s'acquittera du reste.

Cette liaison permettra aussi de réduire d'une heure le temps de parcours entre Lugano et Lausanne, via le Simplon. Elle offrira par ailleurs aux Tessinois une voie d'accès à l'aéroport milanais de Malpensa.

(ats)