25 avril 2007 23:00; Act: 26.04.2007 14:15 Print

Première mondiale pour le «Wallace et Gromit» suisse

ROMONT (fr) – Réalisée par deux jeunes Fribourgeois, la superproduction sera dévoilée au Festival d’Annecy.

Sur ce sujet
Une faute?

C’est le film d’animation le plus important jamais tourné dans notre pays. Réalisé par les frères Samuel et Frédéric Guillaume, «Max & Co» sera projeté en première mondiale au 31e Festival du film d’animation d’Annecy, qui se déroulera du 11 au 16 juin. Son histoire: Max est musicien d’ascenseur chez Rodolfo, fabricant de tapettes à mouches sur le déclin. Pour sauver son entreprise, ce dernier décide d’élever une espèce de mouches mutantes. Réalisé à Romont, le film a coûté 30 millions de francs. Il s’agit du plus gros budget pour un film d’animation fabriqué en Suisse. La réalisation a mobilisé jusqu’à 130 personnes. Parmi ces collaborateurs figure le fabricant de marionnettes qui travaille avec Tim Burton. Un exploit, d’autant que les frères Guillaume, 30 ans, s’étaient fait connaître par des courts métrages et par la pub pour La Lanterne magique. Destiné à un public familial, «Max & Co» devrait sortir dans nos salles en fin d’année. «Nous souhaitons une sortie conjointe avec la France, peut-être pour la Toussaint ou Noël», a indiqué le producteur exécutif, Benoît Dreyer. «Max & Co» n’a pas été retenu pour le prochain Festival de Cannes. Ses sélectionneurs ont refusé d’évoquer les raisons d’un tel refus. Pour la production, il ne s’agit pas d’un échec, puisque le film sera projeté aux distributeurs dans le cadre du marché du film organisé durant le grand rendez-vous mondial de la profession.
(las/ats)