Mois de juin en Suisse

07 juillet 2019 08:59; Act: 07.07.2019 09:19 Print

Près de la moitié des trains sont en retard

Une étude faite par la presse dominicale révèle que 40% des trains n'ont pas été ponctuels au mois de juin.

storybild

La plupart des trains à grande vitesse ont eu au moins trois minutes de retard. (Photo: Capture d'écran// DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le trafic ferroviaire suisse, jusqu'à 40% des trains circulant sur les axes principaux n'ont pas été ponctuels le mois dernier, rapporte la SonntagsZeitung, se basant sur une évaluation établie par la plate-forme privée puenktlichkeit.ch.

En Suisse, un train est considéré comme «en retard» s'il entre en gare avec au moins trois minutes de décalage par rapport à l'heure prévue. Ainsi, les voyages de Bâle à Zurich ont été retardés dans 40% des cas (357 trajets sur 891), contre 13% en sens inverse; et environ la moitié a eu plus de cinq minutes de retard. 29% des trains reliant Lausanne à Genève (136 sur 467) étaient en retard de plus de trois minutes et 21,6% de plus de cinq minutes. Dans le sens inverse, ces taux étaient respectivement de 14,3% et 9%.

La palme revient à l'axe un peu moins encombré Brig-Sion sur lequel onze trains sur les 111 qui y ont transité le mois dernier ont eu moins de trois minutes de retard et vingt-et-un moins de cinq minutes. Lors des six premiers mois de 2019, la ponctualité du trafic est restée stable à un niveau élevé selon les chiffres de l'entreprise, note un porte-parole des CFF.

Par ailleurs pour l'ex-régie fédérale, ce n'est pas le nombre de trains en retard qui compte, mais le nombre de passagers affectés. Il y a deux semaines, le 27 juin, un quart des usagers du réseau suisse - environ 315'000 personnes - sont arrivés en retard en raison de la chaleur qui avait déformé des rails. On estime à 1,26 million le nombre de personnes qui voyagent chaque jour avec les CFF.

La Commission des transports du Conseil national a inscrit les retards à son agenda. A la mi-août, les CFF devraient publier une étude sur ce dossier.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • en passant le 07.07.2019 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    raison

    je préfère un retard à un accident. En effet, en raison des problèmes de dilatation, un ralentissement s'impose sur certains tronçons.

  • Jean le 07.07.2019 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un mécano

    Notre réseau de chemin de fer est saturé. La moindre perturbation entraîne des retards en cascade. À quoi bon continuer de rajouter des services, des liaisons supplémentaires si on n'arrive pas à tenir un horaire standard. Donnez-nous du matériel adéquat, moderne et fiable et arrêtez de mettre plus de trains chaque année pour justifier l'augmentation des prix. On n'est pas un métro. La saturation entraîne une usure prématurée du réseau lequel entraîne plus de travaux de maintenance lesquels entraînent plus de ralentissement. Pourquoi persister dans cette politique ?

  • poton miné le 07.07.2019 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    pas grave

    bah pas grave. lautre moitié est a lheure. suffit juste detre dans le bon train. pffff

Les derniers commentaires

  • Fabrice le 08.07.2019 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu de compréhension

    exemple : il passe 670 trains par jour à Renens si celà peut vous faire une idée de la quantité de trafic que celà représente. Plus il y à de trafic plus ça va coincer. Comme les autoroutes. Alors un peu de bon sens et de tolérance. Celà ira mieux quand l'infrastructure pourra absorber le trafic supplémentaires. Et n'oubliez pas les trains marchandises qui roulent sur la même voie mais moins vite. Où on remet les marchandises sur la route par camions.

  • Yves le 07.07.2019 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo :(

    Ligne Genève - Brig: en plus des retards, suppression de trains 3-4x par semaine.... Wagons sans clim en pleine canicule, travailleurs et touristes entassés pire que des bestiaux. Quelle belle image de notre pays on donne aux touristes qui payent plus de 50 balles le Genève-Sion

  • Cheminot le 07.07.2019 20:28 Report dénoncer ce commentaire

    Aidez si vous le pouvez , mais attention

    Les retards de ce dimanche matin sur la ligne du Simplon sont dû à l'imprudence fatale d'un jeune à La Tour-de-Peilz!!! Vous tous qui gueulez contre les retards, aidez les CFF à les éviter en empêchant les gens de se jeter dessous, les pierres de dévaler les pentes, en détournant les éboulements des voies, en refroidissant les voies dans les endroits exposés à la chaleur et en empêchant les inconscients de finir leur course sur la voie avec leur véhicule! Pour le reste, c'est à dire l'usure, vous ne pouvez rien faire hélas, donc tenez-vous éloignés des fils électriques tombés à terre...

  • André Bastien le 07.07.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur

    3 minutes de retard sur 1,2, 3 heures de trajet, c'est parfaitement acceptable! Ce qui est beaucoup plus gênant c'est le retard chronique de certains régionaux, avec de 4 à 10 minutes de retard pour 12 minutes de trajet. Ceci dit ne nous plaignons pas, les chemins de fer suisses sont (encore, pour le moment) parmi les plus ponctuels d'Europe.

  • Therese le 07.07.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le peuple ne change rien, cela va s'empirer

    Malheureusement, cela ne va pas s'arranger. Suppression de personnel,à tour de bras et un CEO qui fait du chantage s'il n'est pas augmenté ! Et le Conseil fédéral qui valide cela.... Comment voulez vous que cela ne disfontionne pas ?