Cyberescroqueries en Suisse

05 décembre 2019 16:34; Act: 05.12.2019 16:39 Print

Mules financières: «Et vous, vous auriez dit oui?»

La troisième opération de prévention de l'année contre les cyberescroqueries concerne les mules financières.

Luca, 25 ans, brillant diplômé devenu criminel. Voici son histoire... (Vidéo: Facebook/ Prévention Suisse de la Criminalité)
Sur ce sujet
Une faute?

Les polices suisses, la Prévention suisse de la criminalité (PSC) et anibis.ch, la plus grande plateforme de petites annonces en Suisse romande, ont lancé jeudi la 3e partie d'une campagne nationale de prévention contre les cyberescroqueries. Elle concerne les mules financières ou passeurs d'argent (money mules).

La campagne, intitulée «Et vous? Vous auriez dit oui?» a été lancée en juin dernier. Le premier volet visait les escroqueries sur les plateformes de petites annonces, le deuxième les escroqueries sentimentales (romance scam).

Actions de sensibilisation

«Cette troisième campagne est orientée vers la sensibilisation de la population aux dangers liés à une forme d'escroquerie dans laquelle des criminels recherchent, par l'intermédiaire d'offres d'emploi alléchantes, des soi-disant agents financiers dont ils utilisent les comptes en banque pour transférer de l'argent sale», écrivent jeudi les polices suisses dans un communiqué.

Or, «en acceptant de transférer de l'argent sans en connaître la provenance et en acceptant des commissions, ces agents financiers ou money mules se rendent punissables de blanchiment d'argent, dans la mesure où elles contribuent à transférer des capitaux illégaux (même de petites sommes), que ce soit sur des comptes bancaires suisses ou étrangers ou par le biais d'agences de transferts de fonds ou encore au moyen de coupons prépayés», soulignent-elles.

Dans le cadre de cette campagne nationale, des clips vidéo d'environ une minute chacun sont diffusés dans les médias et sur les réseaux sociaux à une fréquence d'un par trimestre. En lien avec cette campagne, diverses autres actions de sensibilisation sont entreprises en parallèle dans les cantons, telle que la diffusion d'affiches et de cartes postales, la publication d'articles sur des sites internet de prévention ou des conférences.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lath Thorniole le 05.12.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    la loi est la loi

    normal, que se soit illégal, on ferait une concurrence déloyale aux banquiers qui se sont des spécialisés dans la fraude légale et le vol organisé.

  • Dam le 05.12.2019 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Action ou réaction

    Quand est-ce que le problème sera traité à ca source?

  • L'oeuil du Léman le 05.12.2019 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    EVITER

    Ces organisations de blanchiments ne oeuvent plus utiliser les banques aussi facilement en Suisse qu'ailleurs(D'autres pays restent plus faciles, ...). Donc on va chercher des personnes en état de faiblesses (Recherche d'emploi, difficulté familiale, etc.) pour les transformer en mules. Cela est maintenant tracqué par les banques en Suisse pour éviter que la banque se retrouve en difficulté. A éviter. Spécialement que ces organisations sont criminelles, souvent liés au trafic de prostitution, d'organes, de drogues, etc.

Les derniers commentaires

  • Liberland le 06.12.2019 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    dangers virtuels numériques etc

    En Norvége ils sont bien protégés, c est les pays les plus riches qui sont le plus visé, une connaissance s est fait vidé son compte entreprise, il s en est rendu compte 6 mois après !

  • Le père Glandu le 06.12.2019 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Mort de rire...

    une info sur un secret de polichinelle, dès qu'il y à de la prévention en suisse, c'est que c'est déjà du passé et ça s'adresse encore à quelques trentenaires attardés qui sont chez papa et maman. Tous ce que vous croyez découvrir aujourd'hui existait déjà il y a plus de 200 ans, profiter de lire les mémoire de Vidocq, les mécanisme des arnaques des 20 dernières années y sont décrites.

  • Eldeed le 06.12.2019 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ... se marre ...

    Et bien il y a du niveau aujourd hui dans les commentaires. On parle d argent, d oseille, de blé, de radis, de flouss quoi ! J admire ceux et celles qui arrivent encore a voire de l'altruisme et/ou de la philanthropie dans ce secteur. Ça doit être sympa de vivre sur votre planète.

  • madison le 06.12.2019 04:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    travail

    a merd j ai arrêté ça en 2017 et je pensais me re mettre du coup je serai maintenant

  • Amateur le 06.12.2019 00:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous pour être des mules !!

    Devenons tous des mules financière !! Le système tombera !! Il n'y aura pas assez de policiers pour arrêter tous le monde !! C'est simple et les peines de prison sont ridicules pour ce genre de délit !! Les goinfrés de fric le savent !! Ils veulent protéger leur business avec ce genre d'article afin de faire peur ! Marre de savoir que c'est toujours les mêmes qui se goinfrent !! La vidéo est risible !! Faire des études dans la finance et ne pas avoir apprit qu'utiliser son compte est interdit montre que l'on nous prend pour des ignares !! Montrons leur qui est stupide !!