Justice

25 juillet 2018 16:29; Act: 25.07.2018 16:53 Print

Prison pour un conducteur italien ivre et à contresens

La justice zurichoise a condamné un automobiliste italien à 3 ans de prison dont 6 mois ferme. Il roulait à contresens sur l'A3, sous l'influence de drogue et l'alcool.

storybild
Une faute?

La justice zurichoise a condamné mercredi un automobiliste italien à trois ans de prison, dont six mois ferme. Ce dernier avait conduit à contresens sur l'autoroute A3, effectuant près de 86 kilomètres sous l'influence de la drogue et de l'alcool.

Le Tribunal de district de Horgen (ZH) a reconnu l'accusé coupable de violation grossière des règles de la circulation routière, de conduite dans un état d'incapacité et de conduite sans permis. Il lui reste trois mois à purger, le reste de la part ferme de sa peine ayant été purgé après son arrestation. L'homme arrivé en Suisse il y a un an et demi sera expulsé du territoire suisse après avoir purgé sa peine.

Liechtenstein aller-retour

Les faits remontent au 14 avril dernier. Le ressortissant italien âgé de 46 ans prend alors le volant à son domicile sur les bords du lac de Zurich, après avoir consommé de la cocaïne et malgré le fait qu'il est sous le coup d'un retrait de permis pour excès de vitesse. Il se rend à Balzers, au Liechtenstein, puis reprend la route, alcoolisé, pour rentrer chez lui. Il s'engage alors sur l'A13 à contresens en entrant par erreur par la sortie d'autoroute. Peu après, il s'engage sur l'A3 en direction de Zurich, toujours à contresens.

Excès de vitesse de surcroît

Face à la Cour, il a déclaré mercredi qu'il pensait alors rouler correctement, contrairement aux voitures qui arrivaient en sens contraire. Et lorsqu'il s'est rendu compte de sa bévue, il était trop tard pour faire demi-tour, car «la manoeuve aurait provoqué un accident». Le conducteur a donc poursuivi son chemin à contresens et ce, malgré les tentatives de la police de l'intercepter. Pire, il a même roulé à 143 km/h de moyenne durant sa course folle au lieu des 120 km/h autorisés. Il n'a pu être arrêté qu'à la hauteur de Horgen, à moins de 10 km de Zurich. Plâtrier-peintre au chômage, l'homme sera interdit du territoire suisse pendant 10 ans.

(nxp/ats)