Berne

11 octobre 2017 07:07; Act: 11.10.2017 07:07 Print

Procès d'un ex-élu pour une arnaque à 1,5 million

Il faudra près d'une semaine pour juger Hanspeter B., contre qui 29 personnes ont porté plainte. Il aurait mené des escroqueries à hauteur d'1,56 million de francs.

storybild

Le procès se tiendra à Berne dès mercredi. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le procès durera près d'une semaine. Les plaignants sont au nombre de 29, accusant un ancien député PDC lucernois d'escroquerie. Le montant de la fraude s'élève à 1,56 million de francs, annonce «Blick» la veille du début de ce procès «mammouth», qui se tient dès mercredi au Tribunal économique du canton de Berne.

Faux héritage, vraies dettes

Le prévenu aurait fait des affaires dans plusieurs cantons, notamment Berne et Thurgovie. Sa stratégie était presque toujours la même: l'homme demandait de l'argent à sa victime, et pour la rassurer au sujet du remboursement, lui montrait des faux documents attestant d'un héritage. Il signait ensuite un contrat affirmant qu'il rembourserait sa victime rapidement, mais finalement, l'argent ne venait jamais.

Un des plaignants interrogés par «Blick» raconte avoir prêté 369'000 francs à l'ancien élu démocrate-chrétien. «A l'été 2015, il m'a parlé de son héritage et m'a assuré que l'argent arriverait bientôt», raconte l'homme, qui n'a pas vu un centime depuis lors. «Le pire, c'est qu'il me demande toujours de l'argent. S'il me croise quelque part, il me met la pression en me réclamant plus.»

«Je lui souhaite d'être enfermé plusieurs années»

Les 29 lésés attendent avec impatience le verdict de l'accusé. L'avocat de ce dernier avait tenté de négocier une procédure accélérée, refusée par la totalité des parties plaignantes. «Il aurait été en prison pendant seulement six mois, ce n'est pas suffisant, déclare une victime dans le quotidien. Je lui souhaite d'être enfermé plusieurs années.» De son côté, l'escroc présumé a affirmé encore lundi à «Blick» que «l'argent de l'héritage doit arriver cette semaine».

(rmf)