Zurich

16 septembre 2015 13:43; Act: 16.09.2015 13:43 Print

Prostituée jugée pour avoir arnaqué ses clients

La justice zurichoise a condamné mercredi une ancienne fille de joie à 3 ans de prison avec un sursis partiel. Pendant un an, elle droguait ses clients pour voler leur argent.

Sur ce sujet
Une faute?

Une Brésilienne de 40 ans a comparu mercredi devant le Tribunal de district de Zurich pour vol, chantage ainsi que plusieurs autres délits mineurs. L'ancienne prostituée, qui travaillait au bar Chilli's, situé dans un quartier chaud de Zurich, a écopé de 3 ans de prison avec un sursis partiel. L'accusée avait été arrêtée en novembre 2013 et placée en détention jusqu'en juillet de cette année.

Tous les partis s'étaient déjà entendus au préalable sur la sentence prononcée par la justice zurichoise. Depuis le début, la prévenue a avoué avoir volé pendant un an plusieurs de ses clients. Elle avait ainsi l'habitude de leur administrer des somnifères avant de piquer leur argent.

Arnaque à la carte de crédit

La quadragénaire, qui est actuellement au chômage, était à la tête d'une véritable arnaque à la carte de crédit à laquelle participaient plusieurs de ses collègues. Les femmes avaient notamment pour mission de soutirer le code pin de leurs clients alcoolisés. Le montant des sommes volées s'élève à près de 75'200 francs. Une partie de l'argent était reversée à l'ancien patron du lupanar.

La Brésilienne a affirmé mercredi devant les juges qu'elle cherchait un emploi dans le secteur du nettoyage. Elle a également avoué vouloir rester en Suisse tout en sachant qu'elle risquait d'être expulsée. La prévenu devra rembourser un total de 32'000 francs à ses victimes.

Policiers ripoux

Le bar Chilli's est non seulement connu pour ce cas d'arnaque à la carte de crédit, mais également pour une affaire de corruption touchant la police municipale. Plusieurs agents avaient été interpellés en 2013. Ils étaient au courant de ce qui se passait dans le lupanar, mais avaient volontairement étouffé l'affaire en échange de galipettes de la part des prostituées.

(att/ofu)