Suisse

07 février 2019 10:09; Act: 07.02.2019 11:10 Print

Protection du paysage: deux initiatives en vue

Alors que les Suisses se prononcent dimanche sur l'initiative contre le mitage du territoire, deux autres textes sur cette thématique sont sur le point d'être lancés.

storybild

Trop de mayens finissent en résidences de vacances, critiquent les organisations. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le sort de l'initiative des Jeunes Verts contre le mitage du territoire sera scellé dimanche dans les urnes. Mais même si le texte est refusé comme les derniers sondages le laissent envisager, les citoyens n'auront pas fini de devoir se prononcer sur l'environnement et le paysage. En effet, deux initiatives sont dans les «starting blocks» sur ces thèmes. La collecte des signatures pourrait commencer en mars déjà, annonce jeudi le Blick.

Il faut dire que le Parlement doit se pencher sur la deuxième révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT), prévue ce printemps. Et il y est notamment question de la possibilité de réhabiliter les bâtiments hors zone à bâtir. Ce qui n'est donc pas du goût des ONG actives dans la protection du paysage qui se mobilisent via deux textes.

Résidences de vacances

Le premier, baptisé «Contre le développement de la construction dans notre paysage», émane de Pro Natura, La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP), Birdlife Suisse et Patrimoine Suisse. C'est cette dernière organisation qui prépare la prise de position en vue du débat politique, selon le Blick. Elle exige dans un programme composé de 6 points de «protéger le patrimoine agricole et bâti en dehors des zones constructibles». Elle demande aussi la «protection efficace des paysages culturels de valeur» ainsi que la limitation «au strict minimum» des constructions en dehors des zones à bâtir.

L'organisation souligne qu'il y a déjà en Suisse plus de 590'000 constructions qui se situent hors des zones constructibles, dont 200'000 étables et écuries, mayens et autres Rustici, dont beaucoup ont été ou vont être transformés en résidences de vacances. Une tendance à laquelle les initiants veulent mettre un terme.

Protection du patrimoine dans la Constitution?

Une deuxième initiative devrait être lancée, toujours sur ce thème. Selon le Blick, elle viserait l'article constitutionnel relatif à la protection de la nature et du patrimoine. Aujourd'hui, ce sont les cantons qui en sont responsables. Hic: tous ne prennent pas au sérieux ce mandat, critique Patrimoine Suisse. Qui estime donc que Berne doit également avoir son mot à dire, notamment via les inventaires fédéraux en la matière que l'organisation souhaite rendre contraignants.

N'est-ce pas un peu beaucoup après le vote sur l'initiative contre le mitage de dimanche? Le secrétaire général de Patrimoine Suisse, Adrian Schmid, n'est pas de cet avis. «L'initiative des Jeunes Verts se réfère au domaine des constructions, celle des associations environnementales au domaine du non bâti», explique-t-il. «Dans la perspective de la révision de la loi sur l'aménagement du territoire, c'est donc le bon moment.»

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pas besoin de loi le 07.02.2019 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Patimoine

    Où comment faire d'une initiative visant à préserver le patrimoine, une initiative qui va au contraire le détruire... Les bâtiments, même d'une grande valeur patrimoniale, finissent très rapidement à l'état de ruine et disparaissent s'ils ne sont pas utilisés tandis que s'ils retrouvent une affectation, même autre qu'agricole, ils auront de la valeur et seront entretenus par leur propriétaire... Faut redescendre sur terre les jeunes verts citadins!

  • C'est le comble le 07.02.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas crédibles

    On vous a pas vu ni entendu "Patrimoine Suisse" et toutes les autres associations de protection du paysage quand il fallait se défendre contre la construction de la ligne THT en Valais! Vous n'êtes pas crédibles!

  • lili le 07.02.2019 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du n'importe quoi

    On construit à tire-larigot, et d'un autre côté Pro Natura voudrait protéger les mazots ou autres bâtiments agricoles. J'estime que c'est du n'importe quoi. Nos écuries n'étant plus conformes, nous avons construit il y a une dizaine d'années une stabulation pour notre bétail que nous avions en trois endroits différents. La grange principale aurait besoin d'urgent travaux. Ne pourrait-'on pas employer ce qui est déjà bâti pour en faire des logements même si c'est hors zone à bâtir. A quand une initiative pour favoriser la transformations de ces bâtiments ?

Les derniers commentaires

  • Antior le 08.02.2019 23:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mitage

    Mitage, protection du paysage, sur ces sujets essentiels il faudrait donner un droit de vote double aux jeunes, ce serait le moyen de barrer la route aux lobbies des promoteurs immobiliers ou d'ex paysans qui préfèrent la terre à villa aux terres cultivées !!! Il est urgent d'agir.

  • Jean Rigole le 07.02.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vers un paysage renoivelable

    Au fond, le paysage suisse est comme un gâteau de pâtissier, c'est très beau en vitrine, tout le monde vient voir, et il y a le malin qui l'achète pour le manger, et circulez il n'y a plus rien à voir: que font les milieux touristiques pour conserver la vitrine avec le gâteau dedans? Ils vivent du spectacle mais pas de l'indigestion de gâteau, et pas de la vitrine vide. Vivement le sol-gâteau renouvelable, inventeurs, à vos marques!

  • lili le 07.02.2019 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du n'importe quoi

    On construit à tire-larigot, et d'un autre côté Pro Natura voudrait protéger les mazots ou autres bâtiments agricoles. J'estime que c'est du n'importe quoi. Nos écuries n'étant plus conformes, nous avons construit il y a une dizaine d'années une stabulation pour notre bétail que nous avions en trois endroits différents. La grange principale aurait besoin d'urgent travaux. Ne pourrait-'on pas employer ce qui est déjà bâti pour en faire des logements même si c'est hors zone à bâtir. A quand une initiative pour favoriser la transformations de ces bâtiments ?

  • C'est le comble le 07.02.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas crédibles

    On vous a pas vu ni entendu "Patrimoine Suisse" et toutes les autres associations de protection du paysage quand il fallait se défendre contre la construction de la ligne THT en Valais! Vous n'êtes pas crédibles!

    • gassb le 08.02.2019 06:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @C'est le comble

      et on ne les entend pas non plus quand il s'agit de construire des éoliennes sur les cimes du jura

  • Louis14 le 07.02.2019 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ecolo=o

    Blablabla! Si tu hérites d'un mayen! Ou d'une grange tu veux en faire quoi???????? Et bien un sans me suffit !!!!

    • Un Homme Libre le 07.02.2019 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Louis14

      Normal tu as raison! car si tu laisses se délabrer tu as rapidement une ruine!!! Je trouve que ces verts vont trop loin