Schwytz

16 avril 2019 09:03; Act: 16.04.2019 09:03 Print

Puni pour ses photo-montages sur l’islam

Un Suisse devra payer une amende pour avoir envoyé de fausses cartes postales au nom du Conseil central islamique.

storybild

Sur ce photo-montage, on voit un minarets et des femmes voilées, mais aussi les armoiries des communes, ce qui est interdit. (Photo: lecteur reporter/Digitallu)

Une faute?

«Nous nous réjouissons d’un avenir commun, car avec l’islam, la paix suit le rire! Nous voudrions, si possible, que les femmes se voilent», pouvait-on lire au dos de cartes postales envoyées aux habitants de Lachen en août 2017. D’autres communes, comme Herrliberg (ZH) et Eschenbach (SG), ont également été ciblées. Or, ces tracts sont l’œuvre d’un Suisse résidant dans le canton de Schwytz et non du Conseil central islamique.

Prévenu précautionneux

Plainte a été déposée et l’homme a été condamné dernièrement par ordonnance pénale à une amende. Mais la discrimination raciale et la violation de croyance et de culte n’ont pas été retenues par le juge. C’est pour avoir utilisé les armoiries des communes que le juge l’a puni. Précautionneux, le prévenu a formulé ses textes de telle manière que ses propos ne dépassent jamais la frontière pénale. Il n’y avait par exemple pas d’insultes, de moqueries ni d’appel à la haine. Lors d’une perquisition, des armes illégales ont aussi été saisies.

(tst/jbm)