Suisse

19 juin 2019 11:30; Act: 19.06.2019 11:47 Print

Quatorze erreurs médicales en 2018

Des erreurs médicales ont notamment été constatées en médecine interne, en chirurgie et en chirurgie orthopédique.

storybild

Sur les quatorze cas recensés, dix sont directement la cause d'un dommage à la santé. (Photo: Keystone)

Une faute?

En 2018, le Bureau d'expertises extrajudiciaires de la FMH a recensé quatorze fautes de diagnostic ou de traitement sur 31 expertises. Aucune violation des règles de l'art n'a été constatée dans 17 autres cas.

Les chiffres de l'an dernier sont quelque peu biaisés par le petit nombre d'expertises à disposition. Leur nombre atteint environ la moitié de la soixantaine de ces cinq dernières années. Plusieurs dossiers n'ont en effet pas été rendus à temps, a indiqué mercredi la FMH. Les procédures d'expertise ont duré en moyenne 12 mois.

Les violations des règles de l'art en 2018 ont atteint 45,2%, soit plus qu'en 2017 (31,6%). Ce pourcentage varie passablement d'année en année, celui-ci étant compris entre 31,5% et 44% durant les cinq années précédentes.

Des dommages à la santé

Les erreurs médicales ont notamment été constatées en médecine interne (3), en chirurgie (4) et chirurgie orthopédique (4). Sur les quatorze cas recensés, dix sont directement la cause d'un dommage à la santé.

Les chiffres du Bureau de la FMH ne sont pas représentatifs de l'ensemble des erreurs médicales en Suisse. Plusieurs expertises sont menées par des experts privés mandatés par les patients et les hôpitaux répondent eux-mêmes à plusieurs reproches. Pour qu'il y ait expertise de la FMH, il faut notamment que le patient ait subi une atteinte à sa santé et qu'aucun accord n'ait été trouvé entre les parties.

(nxp/ats)