La place financière sous le choc

05 décembre 2008 13:49; Act: 05.12.2008 16:07 Print

Qui était Alex Widmer, patron de Julius Bär?

Alex Widmer a mené l’essentiel de sa carrière au Crédit Suisse, où il a été responsable mondial du private banking. En 2005, il rejoint la banque Julius Bär pour en devenir le CEO du private banking.

Sur ce sujet
Une faute?

Après des études d’économie à St-Gall (masters en 1981, puis doctorat en 1985), Alex Widmer entre au Crédit Suisse. Il va y passer une grande partie de son début de carrière. Dès 1988, il débarque pour une longue période en Asie. D’abord à Tokyo, où il fonctionne comme représentant senior et adjoint du chef du Crédit Suisse Japon. C’est ensuite à Singapour qu’il va poursuivre son parcours professionnel. En 1999, il devient CEO de Crédit Suisse Asie-Pacifique et Moyen-Orient. En 2002, il est propulsé responsable mondial du private banking du CS.

En 2006, il rejoint Julius Bär comme CEO du private banking dans cette banque privée. Julius Bär, c’est la troisième banque suisse et le premier gérant de fortune privée indépendant du pays en 2007. 2007 marque une forte croissance pour la banque qui recrute plus de 400 collaborateurs, ouvre des bureaux dans les stations de ski huppées comme Crans-Montana ou Verbier.

Dans un long entretien accordé au quotidien Le Temps, en septembre 2007, Alex Widmer évoquait les stratégies de sa banque pour attirer les meilleurs banquiers privés du monde: «A un banquier talentueux, nous lui offrons une intégration dans l’équipe, une considération pour ce qu’il a accompli. Entre banques, il est important de savoir se différencier: nous misons sur la dimension humaine.» Le décès d'Alex Widmer a été annoncé vendredi matin. Il s'est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi.

20 minutes online