Zurich

08 juillet 2018 22:37; Act: 08.07.2018 22:37 Print

Quiproquo pour les Sandro et leur billet d'avion

Deux passagers de Swiss portant les mêmes noms et prénoms se sont retrouvés sur le même vol. L’imbroglio était assuré.

storybild

L'homonyme était arrivé à Kloten avec beaucoup d'avance. (Photo: Keystone/Thomas Delley)

Une faute?

Voilà un vol que Sandro Bachmann n’oubliera pas de sitôt. Le voyageur a d’abord été surpris lorsque le voyant rouge du contrôle de sécurité de l’aéroport de Zurich s’est allumé. L’homme devait prendre un vol de Swiss à destination de Londres, mais sa carte d’embarquement posait problème, rapporte la «Schweiz am Wochenende». L’agent a contrôlé sa carte d’identité et son titre de transport. Ne voyant rien de suspect, il l’a finalement laissé passer.

Il n’en est pas allé de même à la porte d’embarquement. Le personnel ne l’a pas laissé monter dans l’avion puisque l’ordinateur indiquait que Sandro Bachmann y avait déjà pris place. Ce n’est qu’après plusieurs minutes que le passager a pu embarquer. Dans le couloir menant à l’avion, il a croisé un autre voyageur allant dans le sens contraire qui, avec le sourire, lui a souhaité bon voyage. Son nom: Sandro Bachmann. Cet homonyme voyageait à destination de Londres avec la même compagnie, mais il aurait dû prendre l’avion de 17 h 10, et non celui de 15 h 30.

Selon Swiss, qui parle d’un «cas absolument unique», l’erreur s’est produite lors du check-in. Arrivé très en avance à l’aéroport, le Sandro Bachmann qui se trouvait à tort dans l’avion s’est vu délivrer par inadvertance une mauvaise carte d’embarquement.

Les deux homonymes ont finalement atterri à Londres aux heures prévues, à bord de leur avion respectif. Rien ne dit s’ils repartiront le même jour...

(man)