Schwägalp (AR)

12 janvier 2019 11:07; Act: 12.01.2019 13:48 Print

Recherches pour retrouver des disparus stoppées

D'imposantes machines étaient en action samedi dans la station de Schwägalp (AR), après l'avalanche survenue jeudi.

Une faute?

Depuis le déclenchement de l'avalanche jeudi après-midi, près de 200 personnes étaient engagées dans des opérations continues de sauvetage et d'évacuation, a indiqué samedi matin la société de téléphérique du Säntis. Vendredi soir, les recherches intenses de possibles victimes ont été arrêtées. Aucun avis de disparition n'a été signalé.

D'imposantes machines sont en action samedi dans la station de Schwägalp. Elles servent à évacuer les véhicules endommagés mais aussi à déblayer la neige qui encercle les bâtiments. Une partie du travail doit se faire à la main, précise le communiqué.

Equipées de pelles, des dizaines de personnes ont déblayé la neige qui s'était infiltrée dans l'hôtel et le restaurant. Il est encore trop tôt pour évaluer les coûts des dommages.

Trois blessés

Trois personnes ont été légèrement blessées dans l'avalanche, mais elles ont déjà pu quitter l'hôpital vendredi. Les clients de l'hôtel ainsi qu'une partie des employés ont été conduits en plaine dès jeudi soir. L'hôtel, le restaurant ainsi que le téléphérique du Säntis sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Au moment de la coulée, le danger d'avalanche était fort, soit le degré 4 sur 5. Vendredi, il a été rétrogradé d'un cran à «danger marqué». Samedi matin, le danger était toujours marqué selon le portail des dangers naturels de la Confédération.

(nxp/ats)