Riddes (VS)

09 juillet 2019 10:04; Act: 09.07.2019 14:11 Print

Reconstruire le viaduc coûterait 80 millions

Le chef du Service valaisan de la mobilité n'exclut pas le scénario d'une fermeture du viaduc, qui est interdit depuis lundi aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

storybild

Le viaduc de Riddes.

Sur ce sujet
Une faute?

La rénovation du viaduc de Riddes (VS) sur l'autoroute A9, désormais fermé aux poids lourds à cause de dégradations plus importantes que prévu, sera délicate en raison des techniques utilisées dans les années 60-70. Une reconstruction coûterait 80 millions de francs.

Dans une interview publiée mardi dans le «Nouvelliste», le chef du Service valaisan de la mobilité Vincent Pellissier n'exclut pas le scénario d'une fermeture du viaduc, qui est interdit depuis lundi aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Les camions de plus de 40 tonnes en avaient déjà été bannis fin juin.

Vincent Pellissier livre aussi les chiffres pour la remise en état de l'ouvrage: 22 millions de francs (dont 8 à la charge du canton) pour une rénovation, 80 millions pour une reconstruction complète, un montant que le responsable qualifie d'«important». Avec 33'000 m2 de tablier de pont, il s'agit du plus grand échangeur autoroutier de Suisse. Il est détenu par la Confédération (65%) et le canton (35%).

«On a beaucoup construit et vite»

Le canton et l'Office fédéral des routes (OFROU) se réuniront le 30 juillet pour examiner le rapport d'expert et prendre les décisions définitives sur le maintien des mesures, sur d'éventuelles nouvelles restrictions ou encore sur les travaux à entreprendre sur le viaduc, a précisé M. Pellissier à Keystone-ATS.

«Je ne veux pas être alarmiste. Encore une fois, il faut d'abord attendre les résultats des nouvelles analyses. Mais l'opportunité d'investir 80 millions pour un pont à cet endroit pourrait se poser», déclare au «Nouvelliste» Vincent Pellissier. Il relève que le trafic mesuré quotidiennement sur le viaduc (10'000 véhicules) est deux fois moindre que celui constaté sur la route Sion-Savièse.

Une rénovation de la structure est également délicate car les techniques utilisées aujourd'hui sont différentes que celles en vigueur dans les années 60 et 70, «où l'on a beaucoup construit et de manière rapide, avec aussi différentes techniques testées».

Sonnette d'alarme Sur la situation générale des infrastructures, Vincent Pellissier souligne que «depuis un certain temps, nous tirons la sonnette d'alarme concernant l'argent insuffisant investi dans la rénovation du système routier, notamment des ponts. Certains nous ont traités d'alarmistes. Aujourd'hui, on voit que ce n'était pas le cas».

Une fermeture du viaduc aurait un impact important sur la région. L'ouvrage permet à la route cantonale de passer sur le Rhône, sur plusieurs routes et chemins communaux, sur l'autoroute A9 ainsi que sur les voies CFF de la ligne ferroviaire du Simplon.

Il est aussi emprunté par les automobilistes qui se rendent dans les stations de ski d'Ovronnaz et de la Tzoumaz.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DonDavide le 09.07.2019 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Et on se pose encore la question ?

    il n'y a qu'a utiliser les taxes carburants, vignettes, impôts plaques....et c'est tout bon....et arrêter de donner généreusement au CFF...aller voir à Gênes...il faut toujours un drâme par la suite pour que ça bouge réellement ... CQFD

  • Laur jubin le 09.07.2019 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Que faire

    Alors c est quoi la solution ? Refaire le pont et etre patient .. ou construire un nouveau à coté .. ? Ou construire comle au temps des romains au moin il tiendra encore des siecles

  • Moi le 09.07.2019 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui au viaduc

    Merci pour les habitants de La région pour qui la fermeture du viaduc sera un gros problème! Et la soit disant ouverture prochaine d'IKEA à Riddes?? On oublie? C'est pas parce qu'il est moins utilisé qu une autre route qu'il n est pas important!

Les derniers commentaires

  • Chec Chess le 10.07.2019 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    Financement

    La RPLP rapporte à la confédération 1'600'000'000 par année ! Il est temps que cela servent aux usagers de la route !

  • Jimy C le 09.07.2019 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le pire est il a venir ?

    C'est le pire échangeur du Valais, avec des feux interminables qui datent d un autre temps. Je propose qu'on le fasse sauter et que l on construise un échangeur normal, au sol et un ou deux ponts pour passer les obstacles que sont le Rhône et l autoroute.

    • Marco le 01.08.2019 00:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jimy C

      Tt à fait d accord! J ai jamais compris l utilité de ce viaduc!!!

  • ptit rapporteur le 09.07.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    souvenez vous,

    à l'époque de la construction de l'autoroute en valais, pot de vin et copinage avaient fait scandale à l'époque.

  • Dudule le 09.07.2019 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a que moi ?

    A part ça, ce viaduc a été construit à la fin des années 80.....

    • Bien Vu le 09.07.2019 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dudule

      Très juste j'ai fait mon permis en 85 et l'autoroute s arrêtait alors à Riddes :))

    • Un Valaisan le 09.07.2019 21:09 Report dénoncer ce commentaire

      et non....

      Le pont à été construit bien avant l'arrivée de l'autoroute à Riddes

    • Aussi Valaisan :) le 09.07.2019 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Valaisan

      Mais sûrement pas dans les années soixante

    • un Valaisan le 10.07.2019 06:49 Report dénoncer ce commentaire

      Oui

      Vous avez raison, durant les années 70, cher confrère

  • Maxim le 09.07.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou est le problème ?

    Et alors ? Le Valais est un canton qui doit refaire toutes ses routes, donc ou est le problème ? L argent ne manque pas, sauf dans la poche des valaisans qui n en n ont jamais assez !