Taux limite d'alcoolémie

15 janvier 2014 13:24; Act: 15.01.2014 17:49 Print

Régime sec en bateau comme en voiture

Qu'ils soient à la barre d'un bateau à moteur ou d'un voilier, les conducteurs devront respecter une valeur limite d'alcoolémie de 0,5 pour mille dès le 15 février.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil fédéral a mis mercredi en vigueur à cette date la révision de l'ordonnance sur la navigation. Les bateliers et les plaisanciers seront ainsi placés à la même enseigne que les automobilistes.

Jusqu'ici, il était interdit de conduire un bateau en état d'ébriété. Mais la législation ne fixait pas le taux d'alcool admis. Désormais, à partir de 0,8 pour mille, le permis de conduire sera retiré. La limitation a été réclamée par les cantons, qui ont souvent appliqué jusqu'ici les règles prévalant pour la route. Les rares voix contraires exprimées lors de la consultation n'ont pas eu raison du projet. La nécessité de légiférer a été renforcée après la mort d'une baigneuse durant l'été 2010 dans le lac de Bienne à la suite d'une collision avec un bateau à moteur.

0,1 pour les professionnels

Les nouvelles valeurs-limite d'alcoolémie sur les bateaux de sport et de plaisance seront valables pour le conducteur responsable à bord, mais aussi pour la personne qui tient la barre. En navigation professionnelle, le couperet sera plus strict, avec un taux maximal de 0,1 pour mille pour les conducteurs et les personnes qui exercent un service nautique, comme les matelots et les mécaniciens.

Cette restriction est justifiée par la responsabilité accrue qu'endossent les conducteurs et le personnel à bord de ces bateaux, selon l'Office fédéral des transports. En revanche, il sera possible de continuer à boire davantage sur les bateaux amarrés au port, à la rive ou à un lieu d'ancrage officiel, car la nouvelle réglementation n'y sera pas applicable.

Kitesurf

La révision d'ordonnance ancre par ailleurs la levée de l'interdiction du kitesurf sur les lacs suisses, réclamée par le Parlement. Actuellement, ces planches à voiles tirées par des cerfs-volants ne sont autorisées que dans des zones couvertes par une autorisation administrative.

Les cantons ont cependant la possibilité de restreindre ou d'interdire la pratique du kitesurf sur certains plans d'eau. Ils devront mettre en oeuvre la réglementation d'ici début 2016.

Radar dans le brouillard

Enfin, le projet règle l'utilisation de radars ou de systèmes de navigation par satellite, comme le GPS, pour la conduite en cas de mauvaise visibilité (forte pluie, bourrasques de neige ou brouillard). Ces instruments seront obligatoires sur certains bateaux à passagers.

Les bateaux non équipés d'un indicateur de vitesse de giration, d'un radar, d'un appareil de navigation par satellite et d'un appareil radio doté d'un canal OUC 16, ne devront pas naviguer par temps bouché ni perdre la rive de vue.

(ats/dmz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FlockyCH le 15.01.2014 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Y'en a marre des amarres...

    Et voilà, le seul endroit tranquille sera maintenant contrôlé Merci aux imbéciles qui ont favorisés cette loi et aux pilotes de bateaux à moteur responsables de bêtises !!! Combien daccidents en voilier ? Laissez-nous voguer à notre guise, avec ou sans ptit coup de blanc !!!

  • batelier le 15.01.2014 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    allez tous au diable

    faut toujours tout limiter... la liberté ça n existe plus

  • Olivier De Forel le 15.01.2014 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    0,5/00

    Le pire dans cette affaire, c'est la faillite programmée des vignerons romands. Une pensée pour eux svp.

Les derniers commentaires

  • Ptit bouchon le 16.01.2014 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Et les sans permis?

    Ils vont aussi faire passer un permis pour les bateaux avec moins de 8CV? Parce que pêcher sans bière, c'est comme chasser... sans bière!

  • Max/ Duflot le 15.01.2014 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Tappons la ou ça fait mal.......

    Ils savent plus quoi inventer nos pauvres politiques... C'est sur les dealers, les Roms et autres cambrioleurs que nos lacs sont menacés.... mais c'est vrai augmentons les effectifs ou il y en a pas besoin... En voiture on en parle pas car le freinage se joue sur des dixièmes de seconde mais en bateau voile ou moteur on décélère.... bref un philosophie de conduite amplement apprise lors de lobtention du permis nautique.... Voila encore un retrait de la confiance faite au citoyens sur différents aspects qui fait (faisait) de la Suisse un pays exemple en matière de responsabilité personnel.

  • citoyen le 15.01.2014 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandaleux

    On se fait bouffer petit à petit par cette société !!! c est quand même un endroit de plaisance ou bien? c était bien le dernier endroit où on pouvait se sentir en paix. cela va changer est c est bien malheureux!!!

  • verre à pied le 15.01.2014 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    SANTE oups...

    Ca va pas nous empêcher de boire un verre , nous les marins et que cette bande de tordus qui n ont rien d autre à foutre que d emm ... les gens , par des interdits partout . Santé ........Pauvre pays de dictature bientôt .

    • Toco le 15.01.2014 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      Merci

      Ouais, bien envoyé !

  • Penson le 15.01.2014 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Laissez nous en paix!

    Et si je suis amarré à un autre bateau ça compte comme ancrage officiel??