Accident ferroviaire

10 juin 2011 15:04; Act: 10.06.2011 18:02 Print

Réouverture du Simplon samedi midi

Le tunnel ferroviaire du Simplon n'a pas pu ouvrir en raison d'émanations de fumée vendredi, mais il devrait être rouvert au trafic samedi midi, selon les CFF.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le tunnel du Simplon ne rouvrira pas avant samedi à midi, ont indiqué les CFF. Des feux couvants et de fortes émanations de fumée provenant de la galerie incendiée ont empêché la réouverture vendredi du second tube épargné par le sinistre. Les voyageurs sont invités à passer par l'axe du Gothard

«La situation n'est pas encore entièrement maîtrisée», a déclaré à l'ATS le porte-parole des CFF Jean-Louis Scherz. Tant qu'il reste des foyers d'incendie, toute circulation est exclue dans le tunnel.

Deux trains d'extinction et de sauvetage avec un total d'une douzaine de pompiers continuaient à arroser le sinistre. Près de 650'000 litres d'eau ont déjà été utilisés pour venir à bout de l'incendie de dix wagons d'un train de marchandises du BLS jeudi dans le tunnel du Simplon.

Des contrôles effectués en matinée dans la galerie épargnée par les flammes ont permis de déterminer qu'elle était en «état de marche». Des courses test devraient y être effectuées aussi vite que possible. Si tout se passe bien, des trains de passagers pourraient circuler entre Brigue et Domodossola. La reprise du trafic n'aura toutefois pas lieu avant samedi à midi et n'est pas garantie.

Plusieurs semaines de travaux

Les dégâts dans la galerie où s'est déroulé l'incendie sont à première vue «très importants», indique l'ex-régie fédérale. Les travaux de dégagement et de remise en état devraient prendre «plusieurs semaines», selon les premières estimations.

Les CFF craignaient jeudi que la voûte de ce tube, soumise à de très fortes chaleurs, ne s'effondre. Les lignes de contacts sont susceptibles d'avoir fondu, tandis que les câbles et les rails ont probablement été déformés. Bien que séparés, les deux tubes du Simplon communiquent par des passages tous les 200 mètres environ.

Patience pour les voyageurs

Les CFF recommandent aux voyageurs à destination et en provenance du sud des Alpes de passer par l'axe du Gothard et de prévoir un temps de voyage plus long. De concert avec le BLS, l'ex-régie fédérale travaille sur des offres de remplacement par la route, comme des liaisons en bus de Martigny à Milan par le col du Grand Saint-Bernard. Des informations peuvent être obtenues gratuitement au 0800 99 66 33.

La route du col du Simplon a quant à elle été rouverte au trafic à 05h15, a indiqué la police valaisanne. Elle avait été fermée dans la journée de jeudi en raison de la fumée qui sortait du côté sud du tunnel, gênant la visibilité des automobilistes.

Cause toujours inexpliquée

La cause de l'incendie du train reste inconnue et fait l'objet d'une enquête. Peu avant 06h00 un wagon transportant des marchandises en acier et en porcelaine avait pris feu. Les neuf wagons qui suivaient s'étaient ensuite embrasé en raison de la chaleur. Aucun d'entre eux ne transportait de matières dangereuses, selon les CFF.

Les dix wagons sinistrés se trouvent à environ trois kilomètres de la sortie sud du tunnel et n'ont toujours pas pu être évacués. La locomotive et les cinq premiers wagons ont été amenés jeudi à Brigue. Le train circulait d'Italie en direction de l'Allemagne.

L'accident n'a pas fait de blessé à part quelques personnes légèrement incommodées par la fumée. Le conducteur de la locomotive avait réussi à se mettre à l'abri.

(ats)