Suisse

31 janvier 2017 13:06; Act: 31.01.2017 17:36 Print

Repas des patients préparés sous vide à Bâle

L'innovation sera introduite d'ici à l'été 2018, suite à la rénovation de la cuisine centrale de l'Hôpital universitaire de Bâle.

storybild

D'ici 2018, les cuisiniers pourront pasteuriser les repas et les placer sous vide. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les plats servis aux patients de l'Hôpital universitaire de Bâle seront bientôt réchauffés dans les étages sans perte de substances nutritives. Une méthode introduite en première suisse permettra aux cuisiniers de pasteuriser les repas et de les placer sous vide. Grâce à elle, tous les patients auront le choix parmi une vingtaine de plats.

L'innovation sera introduite d'ici à l'été 2018, suite à la rénovation de la cuisine centrale de l'hôpital, écrit mardi l'établissement hospitalier. Les heures fixes de distribution des repas disparaîtront alors, de même que l'obligation de pré-commander son repas 24 heures à l'avance.

Les attentes toujours plus élevées des patients et l'évolution dans les processus de traitements sont à l'origine de ce bouleversement. Les repas seront réalisés en cuisine centrale, puis pasteurisés, emballés sous vide dans des bols refermés sous vide et enfin réfrigérés.

Cette méthode, appelée «MicroPast», permet de maintenir les substances nutritives et les vitamines contenus dans le met, de même que son goût, sa structure et sa qualité. Le réchauffement et la préparation finale des plats, ainsi que la «plonge» seront, du même coup, délégués aux équipes des différentes stations hospitalières. Le nouveau concept a déjà été testé avec succès.

Une partie des équipes de cuisine perdra donc son emploi actuel. Les personnes concernées se verront proposer une autre activité. Aucun licenciement n'est prévu. A l'inverse, les capacités de production de la cuisine centrale seront adaptées de manière à pouvoir livrer d'autres hôpitaux.

(nxp/ats)