Bern/Bâle

23 mars 2014 16:48; Act: 23.03.2014 17:19 Print

Repas végétaliens imposés à la cafétéria

Un groupe de personnes prévoit de lancer ce printemps deux initiatives obligeant les cantines à proposer au moins un menu végétalien par jour.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux initiatives populaires seront lancées ce printemps dans les villes de Berne et de Bâle. Elles demandent que les cantines d’écoles publiques, d’hôpitaux ou encore de homes servent au moins un menu végétalien par jour à condition que les cafétérias proposent plus d’un repas quotidiennement. Le végétalisme est une pratique alimentaire qui exclut la viande, les produits dérivés des animaux (gélatine, par exemple) et tout ce que les bêtes produisent, tels que les oeufs ou le lait.

Le texte souhaite également que les cités s’engagent à former les professionnels et les écoliers à la cuisine végétalienne, écrit la «NZZ am Sonntag». Les initiants sont soutenus par des politiciens de gauche, tels que l’ancien conseiller fédéral Moritz Leuenberger (PS/BE) et les élus Beat Jans (PS/BS), Aline Trede (Verts/BE) et Bastien Girod (Verts/ZH).

De son côté, l’Office fédéral de la santé publique est plus sceptique quant à la promotion du végétalisme. Dans un rapport, il met en garde contre les risques de carences liées à ce type d'alimentation.

(ofu)