Retards

13 février 2019 10:56; Act: 13.02.2019 13:11 Print

Ce que les CFF pourraient devoir dédommager

L'ex-régie fédérale veut mieux indemniser les usagers en cas de retard ou d'annulation des trains. Voici ce qu'ils pourraient devoir payer.

Sur ce sujet
Une faute?

Les CFF ne nient pas des problèmes de ponctualité. Selon la plateforme Punktlichkeit.ch, un train Intercity sur six est en retard, a ainsi dévoilé samedi la «NZZ». Conscients de la grogne des usagers, l'ex-régie fédérale veut désormais changer sa politique de dédommagement. Son patron, Andreas Meyer, a ainsi reconnu dans la presse en janvier avoir «honte» de n'offrir qu'un bon pour un café pour un retard de 60 minutes. Du coup, il a promis que les CFF allaient rembourser la moitié du billet à partir d'un certain retard, voire la totalité dans les cas graves.

Mais combien cela va-t-il coûter aux CFF? Le quotidien «20 Minuten» a pris sa calculette pour l'estimer. Il a donc pris l'exemple du mois de décembre 2018 en se basant sur les chiffres de la plateforme Open Transport Data. Durant cette période, 1240 trains ont été annulés et 86 signalés avec plus d'une heure de retard, a-t-il constaté. En faisant une moyenne de passagers transportés en 1ère et 2e classe par convoi et en prenant un nombre moyen de kilomètres parcourus pour estimer le prix des billets, le journal a calculé que les CFF auraient dû dédommager les voyageurs à hauteur de 1,27 million de francs.

Le montant est important, surtout qu'il ne concerne qu'un seul mois. A titre de comparaison, les CFF ont dépensé 30 millions de francs par an en billets dégriffés entre 2015 et 2017.

Le prix des billets pourrait-il grimper avec cette nouvelle politique? Non, estime Edwin Dutler, de l'association Pro Bahn qui défend les usagers des transports publics. En effet, le tarif amortit déjà les transports au noir et les tickets à prix réduit, explique-t-il. Les dédommagements ne feront donc pas beaucoup de différence, selon lui. En outre, il s'attend à ce que les CFF appliquent au final la politique européenne en la matière: soit 25% de remboursement pour les retards de plus de 60 minutes et 50% pour ceux qui dépassent les deux heures. Le montant estimé par «20 Minuten» serait donc trop élevé, selon lui.

Du côté des CFF, on ne dévoile pas encore le règlement prévu. Il n'est en effet pas encore clair comment les détenteurs d'un abonnement général seront dédommagés. Selon «20 Minuten», l'Office fédéral des transports travaille actuellement avec la branche des transports publics pour élaborer une ordonnance sur les modalités autour des indemnités de retard.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ralebol le 13.02.2019 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentables CFF

    Les CFF c'est devenue une catastrophe pour des régions comme l'Arc Jurassien. Toujours plus chers avec des prestations en baisse. Il n'y a que le salaire de la direction qui s'améliore et nos politiques ne font rien. Lamentable

  • Blondette787 le 13.02.2019 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut pas pousser mémé dans les orties

    Ce matin, mon premier train de 7h21 est supprimé pour cause de problèmes techniques. Mon seconde train de 8h17 à un autre endroit. Et d'autres l'étaient aussi. Je prend le train 5 jours sur 7. Et je suis arrivée au travaille en retard. Pourtant je suis partie 2heures avant de chez moi. Pourtant, je ne travaille pas très loin. Alors, oui. La patience et le porte-monnaie commence à en avoir marre.

  • Lylli le 13.02.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idée

    Il ferait mieux de chercher une solution pour que les trains ne soient plus en retard...

Les derniers commentaires

  • Fred le 13.02.2019 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo CFF

    Mais une chose qui pourrait simplifier tous ces remboursements. Faîtes de meilleurs prix pour tous les trajets c'est quand même aberrant de payer un allé simple plein tarif Zurich - Vevey pour 80 francs !!! Et vous voulez qu'on arrête de prendre la voiture je peux faire entre 600-800km d'autoroute avec 80 francs de plein d'essence vous imaginez ? Et certains billets d'avion pour l'Europe pour le même prix. Bravo vôtre logique CFF

  • Christine Dong le 13.02.2019 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne porte plus de montre

    Ça n'est donc plus un souci pour moi! On peut se simplifier la vie parfois.

    • Albert H le 21.02.2019 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Christine Dong

      Pas de bol pour moi mon patron a une montre!

  • Lionel O le 13.02.2019 19:58 Report dénoncer ce commentaire

    Marketing CFF

    Si c'est les CFF qui proposent de payer plus et qu'ils le communiquent, c'est un geste marketing pour faire venir les gens qui penseront recevoir des réductions. Baser sa communication sur les retards pour une entreprise suisse, c'est beau ;)

  • Olivier le 13.02.2019 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les CFF

    C'est une organisation qui fonctionne comme l'état avec des semi-fonctionnaires parfois désagréable. Des contrôleurs payés au tarif d'un titulaire d'un bachelor pour faire des trous sur les billets. Bref c'est la gestion qui coûte chère. (Comme l'état) Des employés qui à compétence égal coûtent 30 % de plus que dans le privé. Conclusion = libéralisez le marché du transport.

  • Dey le 13.02.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fidélité jamais reconnue

    Et pour les ag ?.....