Retraites en Suisse

10 décembre 2019 10:01; Act: 10.12.2019 11:27 Print

Hommes et femmes ne sont toujours pas égaux

Les femmes perçoivent en moyenne une retraite inférieure d'un tiers à celle des hommes. Selon Swiss Life, cet écart diminue mais n'est pas prêt d'être comblé.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'écart des retraites entre hommes et femmes tend à se réduire en Suisse, mais risque encore d'être une réalité pendant un certain temps, ont estimé mardi les spécialistes de l'assureur Swiss Life. La différence est particulièrement importante chez les personnes choisissant de travailler à temps partiel et les retraitées divorcées.

«Différents parcours professionnels»

Les femmes perçoivent en moyenne une retraite inférieure d'un tiers à celle des hommes. Cette situation concerne essentiellement les femmes mariées, mais ce sont les retraitées divorcées qui souffrent le plus de cette situation, a souligné l'assureur-vie zurichois dans une étude. Environ 30% d'entre elles reçoivent ainsi des prestations complémentaires.

Les cotisations du deuxième pilier, celles liées à la prévoyance professionnelle, sont particulièrement impactées. «Les raisons principales sont les différents parcours professionnels entre hommes et femmes ainsi que la répartition des rôles dans le ménage», a estimé le groupe.

La réduction du temps de travail a également un impact particulièrement important, même si les Suissesses sont aujourd'hui plus actives au niveau professionnel que les précédentes générations.

L'assureur-vie a aussi rappelé que l'espérance de vie des femmes excédant celle des hommes, leurs avoirs vieillesse devaient durer plus longtemps et notamment être suffisants pour financer, en partie, une maison de retraite ou de soins. Le séjour en EMS coûtent ainsi en moyenne 9000 francs par mois, dont environ 5600 francs sont à la charge du locataire.

Problème démographique

Pour faire face à cette problématique, Swiss Life recommande la prudence lors de la réduction du temps de travail, notamment dans le cadre familial, et à cotiser à des solutions de prévoyance privée. Le groupe a également appelé les femmes à être plus actives professionnellement afin de réduire l'écart de cotisation.

Une autre solution consiste à travailler au-delà de l'âge de la retraite. Selon un récent sondage du cabinet de conseil Deloitte, environ 40% des personnes actives souhaiteraient travailler au-delà de l'âge légal de départ à la retraite - 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes.

La question des retraites devrait s'amplifier ces prochaines années en Suisse. D'ici 2045, le nombre de personnes ayant passé l'âge de la retraite devrait augmenter d'environ un million. La part des individus de plus de 64 ans comparée à celle des 20-64 ans devrait passer de 30% en 2017 à 48% en 2045, selon une récente étude du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

La baisse de la part des actifs au sein de la population devrait affaiblir la croissance du PIB par habitant d'environ 0,5 point de pourcentage par an dans les dix prochaines années. Cette évolution participe à la hausse projetée des dépenses dans la prévoyance vieillesse et c'est une des causes de l'augmentation des coûts de la santé.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patricia le 10.12.2019 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Hé oui

    Sans blague, comme si on ne le savait pas. Et après ça on nous demande de bosser plus longtemps pour avoir notre retraite en même temps que les hommes ! L'égalité c'est quand ça arrange le gouvernement ... pour la réalité, ils s'en fichent

  • JLB le 10.12.2019 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    35 ans d'âge

    La LPP a été élaborée en 1972 et mise en application en 1985 ! Il serait tout à fait logique de la revoir complètement en regard principalement concernant le montant des cotisations qui diffèrent selon l'âge et le sexe et encore dans pleins de domaines.

  • Mylène le 10.12.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Système pervers

    Et si en plus, vous êtes retraitée, que vous n'avez casi pas travaillé parce que vous vous occupiez des enfants et que votre mari décède sans avoir au préalable retiré l'entièreté de son 2ème pilier. Ben là, vous pouvez pleurer, car le différenciel vous n'y avez pas le droit! vous n'aurez plus que votre AVS et éventuellement le 3ème pilier s'il y en a un !

Les derniers commentaires

  • Rocco Legrospaquet le 10.12.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal non

    Encore heureux ! Elles ont des seins et nous une bite ! Des différences importantes à mes yeux et à mes fellenberg.

    • Nona23 le 11.12.2019 07:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rocco Legrospaquet

      Et vous un noyau d'abricot à la place du cervaux mais mais mais ...

  • ric67 le 10.12.2019 21:24 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle étude de m.. !

    Si les écarts de salaires existent, c'est mathématiques que cela se retrouve à la retraite !!! Ce qui est important, c'est l'égalité salariale, mais la vraie !!! en tenant compte aussi des + et des - ...

    • Jee-el le 11.12.2019 04:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ric67

      oui, mais plus que ça, c'est bien le fait de travailler ou non à une activité lucrative. SLive parle d'une moyenne tenant compte de l'ensemble des femmes et 1 F qui n'a jamais cotisé au 2è pilier ne le touchera pas. de fait on ne peut pas considérer cela comme une inégalité. mais elle recevra malgré tout l'AVS bien que n'ayant pas non plus cotisé... est-ce alors aussi une inégalité ?

  • Amateur le 10.12.2019 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Humour !!

    Une question !! Et la différence dans mon slip, on en parle au niveau égalité ?? Ok je me retire !!

  • IP-IP le 10.12.2019 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Le bateau chavire! Sauf qui peu...

    Ah! la retraite. On n'entend parler que de ça. D'ici peu on va demander aux aînés de quitter le bateau. Il chavire! Les caisses son vides et celles de la LPP sont au rouge. Tout l'argent s'est envolé ou volé. Et les actifs ne peuvent pas payer un 0,05% de plus. Ce serait un énorme trou dans leur budget vacances! Un système malsain et des gens pas du tout solidaires. Les politicards avec leurs rengaines pour effrayer les vieilles générations. Ainsi il n'y aura pas de réclamations. Le mieux c'est de ne pas consommer. Ceux qui ont quelques sous de côté, il faut les garder bien à l'abri!

  • Sophie le 10.12.2019 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LPP et AVS

    En 1980 on ne nous a jamais rien dit au niveau des job en temps partiel ou de ne pas reprendre un job de suite pour s occuper des enfants. Et mnt on nous bassine que la femme ne va pas toucher grand chose etc etc que la retraitée divorcée sera aussi impactée. Un peu facile quand on voit que les intérêts sont à 0. Quand on joue le peu d argent à la bourse et qu on fait de mauvais placement. Le CF devait se bouger un peu plus vite pour aider ces personnes. Et futurs. Surtout qu on se fait en plus virer à 55 ans et la aussi on n est impacter sur la LPP. Le 20% qu on nous ponctionne sur nos indémnités chômage devrait servir de LPP d office

    • Amateur le 10.12.2019 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sophie

      Bravo !! Tellement lucide !! Malheureusement tu ne fais pas de politique !!