Elections de décembre

03 mars 2011 11:49; Act: 03.03.2011 12:02 Print

Rime se profile pour le Conseil fédéral

Le conseiller national Jean-François Rime (UDC/FR) manifeste son intérêt pour une candidature au Conseil fédéral en décembre prochain.

storybild

Jean-François Rime avait déjà concouru en 2010 au poste de conseiller fédéral.

Sur ce sujet
Une faute?

Le siège d'Eveline Widmer-Schlumpf est visé, indique l'UDC fribourgeois Jean-François Rime dans une interview au «Temps» jeudi.

«Mes chances d'élection au Conseil fédéral ne sont pas nulles», affirme Jean-François Rime. Le conseiller national estime que l'appartenance cantonale jouera un rôle important pour l'élection et que son ancrage fribourgeois penche en sa faveur.

L'UDC «ne pourra ainsi pas faire élire un Bernois», indique Jean-François Rime, puisque le gouvernement en compte déjà deux. «Les Zurichois sont aussi bloqués», ajoute-t-il, étant donné que le seul ministre UDC, Ueli Maurer, vient de ce canton. Une éventuelle candidature du bâlois Caspar Baader semble aussi compromise, indique Jean-François Rime, qui «ne sait pas si le Parlement serait prêt à l'élire».

A deux reprises en finale

Autre raison de se présenter selon le conseiller national fribourgeois, les résultats qu'il a obtenus lors de la précédente élection en septembre 2010 face à Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Ammann. Il était parvenu à deux reprises en finale où il avait récolté respectivement 81 et 93 voix contre les futurs élus.

«J'ai fait mieux que ce que les médias imaginaient, et mon résultat très satisfaisant a montré que l'UDC romande avait sa place au sein du parti suisse.» Toutefois, Jean-François Rime ne lance pas formellement de candidature, estimant que la décision serait «prématurée».

Qu'il soit effectivement candidat ou non, Jean-François Rime rappelle la volonté de l'UDC de regagner un deuxième siège au Conseil fédéral. «Le parti lancera un ou plusieurs candidats contre Eveline Widmer-Schlumpf. Nous y avons évidemment droit», indique-t-il.

(ats)