Immigration clandestine

13 février 2011 14:20; Act: 13.02.2011 14:24 Print

Rome pour un envoi de policiers en Tunisie

Le ministre italien de l'Intérieur Roberto Maroni a annoncé dimanche qu'il demandera le déploiement de policiers italiens en Tunisie.

storybild

Quelque 5.000 personnes sont arrivées en cinq jours sur l'île de Lampedusa. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Ils auront pour mission de tenter d'empêcher les nombreux départs d'immigrants clandestins depuis ce pays.

«Je demanderai au ministre tunisien des Affaires étrangères l'autorisation pour nos forces d'intervenir en Tunisie pour bloquer les flux. Le système tunisien est en train de s'écrouler», a dit le ministre au journal télévisé TG5.

M. Maroni, membre du parti anti-immigrés et populiste de la Ligue du Nord, a également critiqué l'absence d'une action européenne concertée, déclarant que l'UE «a laissé l'Italie seule, comme d'habitude».

«L'Europe ne fait rien. Je suis très préoccupé et j'ai demandé l'intervention urgente de l'UE car le Maghreb est en train d'exploser. Comme d'habitude, on nous a laissé seuls. Nous gérons l'urgence humanitaire avec la seule protection civile. Une intervention de l'Europe est indispensable», a ajouté le ministre.

L'Italie est confrontée depuis plusieurs jours à des débarquements incessants d'immigrants clandestins tunisiens favorisés par le beau temps et une mer calme. Au total, quelque 5.000 personnes sont arrivées en cinq jours sur l'île de Lampedusa, distante de moins de 150 km des côtes tunisiennes.

(ats)