Aérospatial

09 février 2011 14:17; Act: 09.02.2011 16:19 Print

Ruag fête le 200e lancement d'une Ariane

A une semaine du 200e lancement d'une fusée Ariane, le groupe technologique suisse Ruag dit mercredi sa fierté d'avoir contribué «de manière décisive» au succès de ce programme européen.

storybild

Ruag est le créateur des ordinateurs de commande du lanceur européen. (Photo: Keystone)

Une faute?

C'est en effet Ruag Space qui équipe les fusées Ariane de coiffes et d'ordinateurs de commandes et fournit les antennes assurant la transmission des données de télémétries des fusées vers la Terre. Alors que les coiffes sont fabriquées sur les sites d'Emmen (LU) et de Zurich, les ordinateurs sont développés et produits à Göteborg en Suède.

Placées à l'extrémité antérieure de la fusée, les coiffes leur confère une forme aérodynamique et protègent les satellites lors du départ. Larguées à environ 120 km d'altitude après trois minutes de vol, elles doivent être aussi légères que possible, malgré les énormes pressions subies au décollage. C'est pourquoi Ruag a élaboré la première coiffe en matériaux composites au monde pour Ariane 4 en 1998. Celle utilisée sur Ariane 5 pèse moins de trois tonnes pour 5,4 mètres de diamètre et 17 mètres de hauteur.

Quant aux ordinateurs de commande, Ruag en a livré plus de 250 exemplaires depuis le début du programme Ariane voici plus de trente ans. Ils se caractérisent par leur «robustesse, leur résilience et leur résistance élevée aux rayonnements», explique le groupe suisse. Chaque lanceur Ariane 5 en possède deux.

«Les technologies mises au point dans le cadre du programme Ariane sont aujourd'hui très demandés dans d'autres régions du monde», se félicite Ruag. Le groupe suisse fournit notamment une coiffe en matériaux composites pour la fusée américaine Atlas V.

C'est le 15 février prochain qu'aura lieu le 200e lancement d'une fusée Ariane depuis la base de Kourou, en Guyane française. Le lanceur européen enverra dans l'espace le deuxième cargo automatique européen (ATV), «Johannes Kepler», le véhicule de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS). Dans sa version actuelle, il peut envoyer lors d'un même vol deux grands satellites de télécommunications d'un poids total de dix tonnes.

(ap)