Média

12 novembre 2019 15:06; Act: 12.11.2019 15:06 Print

SSR: les sites de production pas inscrits dans la loi

La SSR compte centraliser d'ici à 2024 une partie de l'information télévisuelle à Lausanne et de la production à Zurich.

storybild

La SSR va centraliser d'ici à 2024 une partie de l'information télévisuelle à Lausanne. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les lieux des sites de production de la SSR ne devraient pas être inscrits dans la loi. La commission des télécommunications du Conseil national a décidé par 15 voix contre 8 de ne pas donner suite à une initiative du canton de Genève. La commission du Conseil des Etats a également rejeté ce texte.

Le texte demande à l'Assemblée fédérale d'intervenir en faveur d'un meilleur équilibre des activités audiovisuelles de la RTS en Suisse romande, pour le maintien de l'actualité télévisuelle à Genève et de l'activité radiophonique à Berne.

La diversité du travail journalistique dans les régions est plus importante que l'emplacement des sites de production, communique mardi la commission.

En janvier, elle avait déjà refusé de donner suite à cinq initiatives parlementaires demandant une décentralisation de la production de la SSR. Le Conseil national avait adopté en juin ces textes déposés par Regula Rytz (Verts/BE), Albert Rösti (UDC/BE), Gerhard Pfister (PDC/SZ), Martin Landolt (PBD/GL) et Beat Jans (PS/BS). Une minorité de la commission estime qu'il est essentiel que la SSR reste ancrée au niveau régional. Elle propose de donner suite à l'initiative genevoise.

Les plans de la SSR

Suite à la votation sur «No Billag», la SSR avait annoncé qu'elle centraliserait d'ici à 2024 une partie de l'information télévisuelle à Lausanne et de la production à Zurich. Elle a entre-temps fait savoir qu'elle renonçait à déménager sa rédaction radio de Berne à Zurich et qu'elle maintiendrait certaines émissions dans la capitale fédérale.

La SSR conservera deux rédactions en chef, pour la radio et la télévision. Berne restera le centre de compétence pour les sujets suisses.

Le plan initial de la radio-télévision alémanique a été remplacé par une stratégie audio prévoyant un transfert moins important. Le site bernois de la SRF devra malgré tout économiser 3 millions de francs, comme prévu initialement.

Le projet de la SSR de déplacer le département «news» de la télévision de Genève à Lausanne est quant à lui maintenu à ce stade. Pour la SSR, le déménagement prévu doit permettre de préserver l'emploi et les programmes tout en diminuant les coûts.

(nxp/ats)