Schwytz

25 juillet 2018 20:11; Act: 25.07.2018 21:10 Print

Sa séance d'«aquagym» déclenche l'alerte générale

Un nageur a créé la panique avec ses cris et ses gesticulations dans l’eau, rameutant pompiers et sauveteurs... pour rien.

storybild

L'intervention a eu lieu sur l'idyllique plage du Lido, à Brunnen. (Photo: brunnentourismus.ch)

Une faute?

Gros émoi en début de semaine à la plage du Lido à Brunnen, au bord du lac des Quatre-Cantons. Un jeune homme qui se trouvait à 100 m de la rive, s’est subitement mis à crier et à agiter les bras, rapporte le quotidien «Bote der Urschweiz». Quatre personnes qui profitaient du soleil ont alors déclenché l’alarme. Immédiatement, une embarcation de sauvetage de la police cantonale, ainsi que les pompiers sont intervenus.

Une amende salée

Mais en arrivant sur place, les secours se sont retrouvés nez à nez avec le nageur qui sortait tranquillement de l’eau par ses propres moyens. Interrogé sur ses gesticulations, l’homme âgé de 27 ans a assuré qu’il ne s’agissait que d’exercices de fitness aquatique. Une version qui a eu le don d’énerver les sauveteurs. «Le nageur a appelé plusieurs fois à l’aide et toute une chaîne de secours a été mobilisée finalement pour rien. Son attitude est inacceptable, estime Florian Grossmann, porte-parole de la police cantonale. Par conséquent, l’homme sera dénoncé à la justice pour fausse alerte.» En attendant, l’adepte de l’aquagym devra régler auprès de la commune les frais de l’intervention, 675 francs.

Normalement en silence

Pour Philipp Binaghi, de la Société suisse de sauvetage, l’incident de Brunnen ne reflète pas une situation de noyade typique. «Le plus souvent, c’est un processus silencieux. On dirait que la personne en détresse grimpe une échelle imaginaire.» Le réflexe: immédiatement alerter le maître-nageur ou appeler le numéro d’urgence 117.

(dag/jbm)