Bisbille à Einsiedeln (SZ)

14. November 2019 08:13; Akt: 14.11.2019 08:13 Print

Sable ou mortier? Ils n'arrivent pas à trancher

La rénovation de la Klosterplatz est enlisée. Le différent concerne le choix des matériaux pour les joints entre les pavés.

storybild

Les travaux sur la Klosterplatz d'Einsiedeln ne sont pas près d'être terminés. (Bild: Keystone/urs Flueeler)

Fehler gesehen?

Les travaux de réaménagement de la Klosterplatz sont à l'arrêt depuis plusieurs semaines. En cause un litige concernant les matériaux à utiliser pour faire les joints entre les pavés. Malgré plusieurs tentatives en vue d'un compromis, les parties restent campées sur leurs positions. La question est de savoir s'il faut utiliser un composant lié, c'est à dire du mortier, ou un composant non lié, soit une sorte de sable.

Le district d’Einsiedeln, la préservation des monuments, le monastère et les représentants des personnes handicapées sont impliqués dans le conflit. Les représentants des personnes handicapées et du district veulent que du mortier soit utilisé, afin de garantir un accès sans obstacle. «Si ces joints sont faits dans une matière non liée, la pluie emportera le sable et il faudra donc s'attendre à ce que des trous de la taille d'un poing se forment entre les pavés», affirment les autorités. De plus, les passants pourraient glisser.

Travaux arrêtés

Cependant, pour le monastère et l’entité chargée des monuments historiques, l'utilisation de sable est impérative, car le mortier «altérerait considérablement» l'apparence de la place, inscrite dans l'inventaire des sites protégés en Suisse. C'est également l'avis d'un expert fédéral qui a été consulté.

La bisbille durant depuis trop longtemps et après l'échec de deux tentatives de conciliation, le district a décidé de lancer les travaux. Une initiative qui a fortement déplu au Département de l'éducation, en charge de la préservation des monuments, qui a gelé le chantier à la mi-septembre.

Revêtement transitoire

Depuis, les fronts se sont durcis. Et la réponse à une interpellation au Grand conseil schwytzois n'a fait que rajouter de l'huile sur le feu. Le gouvernement cantonal a en effet avancé qu'un rembourrage en sable était moins onéreux et nécessitait moins d'entretien. Une interprétation qui a fait bondir le district, qui affirme que les chiffres du Canton sont erronés, a-t-il fait savoir lundi.

L’enlisement risque encore de durer, donc. «Cela peut encore prendre des mois», a estimé le directeur du projet. Mais que les habitants d'Einsiedeln se rassurent. Le marché de Noël de la ville ainsi que l'édition 2020 de la manifestation Welttheater sont assurés! Un revêtement provisoire va en effet être posé.

(gwa/mst)

Kommentarfunktion geschlossen
Die Kommentarfunktion für diese Story wurde automatisch deaktiviert. Der Grund ist die hohe Zahl eingehender Meinungsbeiträge zu aktuellen Themen. Uns ist wichtig, diese möglichst schnell zu sichten und freizuschalten. Wir bitten um Verständnis.

Die beliebtesten Leser-Kommentare

  • F'o am 14.11.2019 08:28 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Contenter tout le monde

    Partager la poire en deux!!! Il faut faire le fond en mortier pour éviter que ça bouge et les 1 cm de finition en sable... comme ça tout le monde il est content!

    einklappen einklappen
  • Olive78 am 14.11.2019 08:24 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Problème de riche

    Problème d'un pays qui a trop d'argent...

    einklappen einklappen
  • Multipass am 14.11.2019 08:27 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Plus bête tu meurt

    On vit au 21 siècles , si ils avait eu du mortier à l'époque ils l'aurait mis, faut pas être plus bête qu'on est, une pensée au personnes à mobilité réduite et au parents avec des enfants en poussettes

    einklappen einklappen

Die neusten Leser-Kommentare

  • Mileva am 15.11.2019 19:38 Report Diesen Beitrag melden

    Choquée

    Euh désolé, ce n'est pas un problème de riche. C'est un problème de rendre le site au plus proche de ce qu'il était. Et non je ne pense pas qu'il faille contenter tout le monde.... On a jamais demandé l'avis d'un peuple non éclairé ! On l'éclaire...

  • Pascal Navioz am 14.11.2019 20:49 Report Diesen Beitrag melden

    Le sable s'en ira

    Quand le sable s'en ira car petit à petit il s'en ira, la saleté comblera les joints ensuite, c'est les mauvaises herbes et la mousse qui prendront racine. Qui est ce qui va se mettre à genou pour désherber vu que les désherbant deviennent interdit sur les espaces publics? Je pense que du mortier serait mieux approprié.

  • Zalut am 14.11.2019 14:15 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    même combat

    faite du mortier qu'on en finissent le sable c'est une vrai m.. il y a de la mauvaise herbe qui pousse entre les joint et avec la pluie tout le sable fou le camp.. et en même temps le mortier c'est du sable et du ciment

  • You Pala am 14.11.2019 13:57 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Déambulatoire

    Les handicapés seraient ils devenus majoritaires dans ce pays, après les trains Bombardier ou ils voulaient accéder au premier étage, alors maintenant tintebin obligatoire pour toute la population.

  • Simonlebon am 14.11.2019 11:15 via via Mobile Report Diesen Beitrag melden

    Sable et mortier, même combat...

    Du sable pour les grandes surfaces, svp !! Depuis le temps que tout tourne autour des handicapés de toute sorte, c'est le monde qui devient handicapé... Pas difficile de conjuguer le respect du patrimoine pour le 85%, et de prévoir 2 ou 3 cheminements pour "nos" invalides, dont les pavés seraient dûment jointoyés au mortier. Quand même pas compliqué, bordel !!