Suisse

06 novembre 2014 17:49; Act: 06.11.2014 21:55 Print

Sacs plastiques bientôt payants ou interdits?

L'avenir du cabas pour faire ses courses et son shopping n'est pas assuré. Berne planche sur la question.

storybild

Les sacs plastiques pourraient disparaître des caisses ou devenir payants. (Photo: Keystone/Martin Ruetschi)

Une faute?

Tous les sacs réutilisables proposés dans les commerces suisses, dans tous les secteurs de vente, pourraient à l'avenir devenir payants, peu importe leur matière. Les sacs de caisse en plastique à usage unique seraient pour leur part interdits. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a précisé son projet d'application de la motion du conseiller national Dominique de Buman (PDC/FR).

Ces réglementations seraient assorties d'exception. Les sacs réemployables pourraient demeurer gratuits si le magasin informe le consommateur de leur usage multiple, afin de les sensibiliser, explique jeudi à l'ats Rebekka Reichlin, chargée d'information à l'OFEV, revenant sur une information parue dans les quotidiens «Tages-Anzeiger» et «Bund».

Le projet de modification d'ordonnance contient une autre nuance. Les sacs à usage unique proposés aux rayons fruits et légumes ne seraient pas frappés d'interdiction.

Dominique de Buman se dit globalement satisfait du traitement de son intervention. Cela n'avait pas été le cas en janvier: il avait alors estimé que l'OFEV travestissait sa motion.

L'OFEV a «revu sa copie»

L'office fédéral n'envisageait à ce moment-là que la fin de la gratuité des sacs de caisse, et voulait les rendre payants. Il avait «fait une erreur d'interprétation» et a depuis revu sa copie, salue le député.

Le démocrate-chrétien fribourgeois indique avoir été convié par l'OFEV à deux séances, en mars et en octobre, qui réunissaient les principaux acteurs concernés. Ces derniers peuvent en ce moment consulter le projet d'ordonnance, soumis par l'office fédéral. Une procédure d'audition doit se dérouler dès le premier trimestre 2015, selon Rebekka Reichlin.

Pour la Fédération romande des consommateurs (FRC), la motion de Dominique Buman était simple et facile à appliquer. Or l'OFEV en fait «un projet mammouth» qui n'a pas le soutien de la FRC en cet état, selon le secrétaire général de la FRC Matthieu Fleury, qui s'est exprimé au «19:30» de la RTS.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hist le 06.11.2014 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    Un train de retard

    Vu tous ce qu'on fait pour l'écologie les sac auraient du être enlevé depuis longtemps.

  • bob le 06.11.2014 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que de bon sens...

    gardez un petit sac plastique dans la voiture, ou dans la poche quand vous savez que vous allez faire une petite course dans la journée, ça ne coûte rien.

  • Twenty Minutes le 06.11.2014 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est le moment.

    Ce serait en effet le moment de bannir les cornets plastiques des magasins, quand on voit les dégâts que produit l'hyper-consommation du plastique. Un sac réutilisable ou un sac en toile, c'est quand même bien plus respectueux de l'environnement.

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 07.11.2014 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Encore du boulot !

    Nous faisons toujours nos courses avec sac(s) en jute que nous utilisons depuis des années. Mais ... vu à la Coop, la vendeuse qui VOIT bien notre sac, mais qui, automatiquement, jette 2-3 sacs plastique sur nos courses et qui, si on les laisse sur place, les jette, tout aussi automatiquement, à la poubelle derrière elle !!!. Mais il faudrait légalement OBLIGER les fabricants à supprimer le sur-emballage. Hélàs, cela ruinerait l'industrie de l'emballage (donc chômage). C'est une question de fric et de lobbies. Pognon versus conscience.

  • Véronique le 07.11.2014 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    Aïe aïe aïe

    Ce qui est navrant dans ces commentaires c'est que beaucoup semble considérer que faire attention à ce qu'on consomme est une atteinte à leur liberté. On est pas rendu.

  • bobo le 07.11.2014 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    conseiller national...

    Merci à M. de Buman, fossoyeur de la caisse de pension de la ville de Fribourg, pour ce très bon travaille à Berne. Au moins pendant que ce gars a d'aussi "important sujets" nationaux à traiter il ne fait pas d'autre catastrophe. Et dire que c'est dans les mains de ce genre de politiciens que le peuple met son avenir...

  • Véronique le 07.11.2014 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    responsabilité collective...

    C'est la faute à la vendeuse qui propose c'est la faute au magasin, c'est la faute à l'état... C'est NOTRE faute, nous sommes responsables de ce que nous acceptons. Ce que j'enseigne à mes enfants : ce n'est pas parce que les autres sont c* qu'on doit faire pareil... Ce sont les gouttes qui font l'océan, pour les mauvaises choses (îles de milliers de kil de sacs en plastique) comme pour les bonnes (j'essaie de reutiliser mes sacs, je ne jette rien par terre) Choisi ton camp, camarade...

  • Véronique le 07.11.2014 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    responsabiliser...

    Et le client répond en souriant non merci j'ai ce qu'il faut et tout le monde est content... Mettre sur le dos des vendeuses c'est un peu facile non???