Zurich

30 avril 2019 10:49; Act: 30.04.2019 11:29 Print

Scandalisés par de futurs vétos qui grillent du porc

Les étudiants en médecine vétérinaire zurichois organisent chaque année une fête du cochon. Au menu, notamment, du porc à la broche. Plusieurs protecteurs des animaux se disent choqués.

storybild

(Photo: Fachverein Veterinärmedizin der Universität Zürich)

Sur ce sujet
Une faute?

Comme chaque année au mois de mai, les futurs vétérinaires de l'Université de Zurich organisent la «Säulifest» (fête du cochon) dans l'enceinte de l'hôpital pour animaux de Zurich. Au programme: des matches de foot, de volley, une course de cochons et du porc à la broche. Et c'est justement le choix de ce menu qui dérange les protecteurs des animaux de l'association Autonome Tierrechtsaktivisten Zürich (ATAZ).

Les membres de l'ATAZ estiment en effet que les vétérinaires ne devraient pas manger de viande. «Pour nous, c'est totalement incompréhensible que des étudiants soignant des animaux mangent de la viande et le célèbrent avec un cochon à la broche», critique un membre.

«Je ne vois pas où est le problème»

Ida Bähler, étudiante en médecine vétérinaire et membre de l'association qui organise la «Säulifest», ne voit pas où est le problème. «Personnellement, je ne mange pas de viande. Mais je ne comprends pas pourquoi préparer un cochon à la broche serait irrespectueux.»

Patrick Kircher, directeur du Tierspital de Zurich, estime lui aussi qu'il est tout à fait légitime que des vétérinaires mangent de la viande. «Je comprends que la thématique puisse semer la polémique. Mais les animaux de rente finissent par être mangés. C'est ainsi. Et si la viande est issue d'un élevage correct, je ne vois pas où est le problème.»

(mon/ofu)